Agenda

4e dose « au cas par cas » : protégez-vous du variant delta !

✅ La Société francophone de Transplantation (SFT) confirme, dans un mailing du 17 juillet 2021, qu’une 4e dose de vaccin peut d’ores-et-déjà être prescrite « au cas par cas » pour les patients greffés présentant une réponse à la 3e dose. 

✅ Une info qui tombe à point nommé, alors que la 4e vague épidémique s’annonce redoutable.
Le variant delta, désormais majoritaire en France, est trois fois plus contagieux et multiplie par deux le risque d’être hospitalisé. Il est donc particulièrement menaçant pour les personnes greffées, qui restent souvent mal protégées par la vaccination et à très haut risque de forme grave et de décès.

Cette infographie présente les options possibles en fonction de la situation de chacun :

✅La SFT rappelle l’efficacité de la 3e dose. Tous les patients positifs après la 2e dose ont vu leurs taux d’anticorps progresser avec la 3e, il est donc très probable que la 4e aura un effet analogue. 

➡️ L’objectif est simple : en faisant augmenter leurs anticorps, la 4e dose vise à améliorer leurs chances d’être protégés*.

➡️ Comme toujours, cette 4e dose n’est pas obligatoire, mais si vous pensez être concerné, on vous conseille vivement de solliciter votre médecin pour la recevoir dès que possible. Elle pourrait aussi d’adresser aux personnes dialysées ayant une réponse insuffisante à la 3e dose. Elle nécessite, comme recommandé depuis avril dernier, la réalisation d’une sérologie quantitative antiS post 3e dose, qui n’est à ce jour toujours pas remboursée en ville (coût : environ 30€).

➡️ En revanche, pour les patients qui n’ont pas répondu à la 3e dose, une 4e dose restera probablement inefficace, elle n’est donc pas conseillée.

Pour eux, le recours à des anticorps monoclonaux en prévention / prophylaxie, auxquels Renaloo demande l’accès, pourrait être une solution. Les procédures sont en cours et pourraient aboutir autour de la rentrée.

✅ Attention, avoir des anticorps ne garantit pas d’être protégé contre le virus ! Des cas de personnes immunodéprimées sévères ayant des sérologie positives et développant malgré cela des formes graves de COVID19 sont survenus. 

Pour cette raison, il est recommandé pour tous les patients immunodéprimés sévères vaccinés, qu’ils aient ou non des anticorps, de continuer à se comporter comme s’ils ne l’étaient pas : port systématique du masque, respect des distances, éviter les foules, etc. La vaccination de nos proches, afin de constituer une « bulle de protection » autour de nous, est bien sûr toujours hautement conseillée. 

PROTEGEZ-VOUS, PRENEZ SOIN DE VOUS !

*La SFT évoque un seuil de protection “exprimé selon le standard OMS”. Cependant :

  • La validité de ce seuil n’a pas fait l’objet à ce jour d’une démonstration formelle
  • Il pourrait dépendre du type de variant concerné, et il est possible que celui du variant delta soit plus élevé que ceux de ses prédécesseurs
  • Il existe actuellement plusieurs types de tests sérologiques, dont les résultats sont tous exprimés dans des unités différentes et en général pas convertis au standard OMS

Renaloo vous apporte de l’aide et du soutien
Les informations que nous vous proposons vous sont utiles ? Vous voulez nous aider ?

SOUTENEZ-NOUS, FAITES UN DON !

Partagez

Plus de lecture

Partagez

Accueil Forums 4e dose « au cas par cas » : protégez-vous du variant delta !

Partagez
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 17)
  • Auteur
    Messages
  • #45026
    R .Avilés
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 1Message(s)

    J’avoue ne plus rien comprendre.
    Greffé 3 fois ( 2003-2010-2016 au CHU de Rangueil ), à chaque fois on m’a bien précisé que les vaccins étaient contre-indiqués pour les transplantés.
    Et aujourd’hui, pour le covid c’est carrément 3 voir 4 doses ?

    Quelqu’un aurait une réelle explication ?

    D’avance merci !

    #45028
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1881Message(s)

    Bonjour, seuls les vaccins vivants sont contre-indiqués pour les patients transplantés. Pour le reste, étant à risque d’infection augmenté, la vaccination en général leur est très recommandée et fait l’objet de recommandations du Haut Conseil de Santé Publique : https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=504
    Pour ce qui est du vaccin contre le covid, une simple recherche sur le site vous permettra d’accéder à toutes les informations récentes.

    #45075
    toto12345
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 91Message(s)

    Bonjour, tout d’abord je tiens à vous remercier Renaloo car grâce à vous, les personnes greffées et dialysées ont pu bénéficier d’une troisième dose.
    Néanmoins, la tonalité des articles de ce forum est réellement surprenante et parfois déconcertante, par leur alarmisme permanent, à tel point que je ne fréquente quasiment plus le forum.
    A titre personnel, je ne connais pas le niveau de mes anti corps après 3 doses mais je peux vous assurer que j’ai repris une vie sociale à 100% sans crainte ni angoisse, au travail comme en vacances depuis l’été 2020. J’ai 30 ans, j’ai été dialysé pendant 3 ans et à ce titre, être greffé depuis 2019 est pour moi une chance que je mesure au quotidien.
    Aussi, les recommandations récurrentes sur un nécéssaire isolement des personnes greffées ou dialysées sont surprenantes surtout lorsqu’on sait les dégâts psychologiques provoquées par l’isolement surtout lorsque celui-ci est prolongé dans le temps.
    Par ailleurs, le ton alarmant de votre tribune dans Le Parisien, adressé au président de la république qui plus est, m’a beaucoup surpris et perturbé car en tant que personne greffée je refuse d’être perpétuellement ramené à ce statut et stigmatisé pour cela. Il me semble excessif de demander à revenir sur la mesure du décret, qui prévoit la fin du masque en intérieur dans les lieux avec le pass, car je crois sincèrement que tout le monde doit apprendre à vivre avec le virus, y compris nous.
    J’espère que mon message n’heurtera personne, même si mon point de vue diffère peut être des autres membres du forum.
    Belle soirée à tous.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par toto12345.
    #45078
    pascalines59
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 34Message(s)

    Bonjour, toto12345,
    La vie d’après ne sera plus la même, on pourrait être endeuillé par la mort d’un proche.

    #45079
    toto12345
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 91Message(s)

    Que préconisez-vous du coup vis à vis de cette épidémie, qui va durer au moins jusqu’à fin 2002 début 2023 d’après les infectiologues ?

    #45082
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1881Message(s)

    @ toto12345 depuis le début de la crise, on a tenté chez Renaloo de produire une information exacte, validée, au bon moment sur l’épidémie.

    Malheureusement, elle a souvent été de tonalité sombre, en effet. Mais jusque là nous ne nous sommes pas trompés. On a eu à plusieurs reprises ce débat en interne : “en tant qu’association de patients, notre mission est-elle de rassurer les gens, ou bien de leur dire la vérité”. Et à chaque fois, on a décidé de continuer à dire des choses exactes, même si elles sont anxiogènes (et très souvent depuis un an et demi, elles le sont). Mais on considère que c’est notre devoir, d’autant qu’on parle d’enjeux de vie ou de mort et qu’il n’existe au total que très peu d’autres émetteurs d’informations aussi ciblées…

    A chacun ensuite de faire ce qu’il veut de ces infos. Chacun à le droit bien sûr de ne pas souhaiter les connaître, ou bien de ne pas en tenir compte. Il y a des périodes, comme celle des deux mois qui viennent de s’écouler, où “reprendre une vie sociale normale” présentait finalement un risque limité, car le virus circulait peu. Avec la 4e vague qui s’amorce et le variant delta désormais omniprésent, les risques sont bien plus importants, et les conséquences d’une contamination restent a priori toujours aussi graves.

    Enfin, ce qu’on a demandé au Président de la République, c’est l’inverse de la stigmatisation. Nos statuts d’insuffisants rénaux ne seront jamais marqués sur nos fronts, heureusement. Le pire pour nous serait qu’au motif de nos fragilités, nous soyons durablement exclus de la société, ou pire, qu’on considère nos morts comme acceptables.

    On explique tout ça ici.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par Renaloo.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par Renaloo.
    #45089
    NicolasP.
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 5Message(s)

    Bonjour à toutes et à tous,

    Déjà mon message ici relève du fait rarissime, je n’avais plus posté sur un forum depuis de très nombreuses années.

    Peut-être en décalage dans un premier temps avec la tonalité générale, mais je peux rejoindre le point de vue de total12345. Nous sommes effectivement dans une société anxiogène, seules les mauvaises nouvelles et ce qui ne va pas ressort et est mis en avant, souvent bien souvent, à mon avis, de manière excessive. On parle rarement des trains qui arrivent à l’heure. Et de fait, nous en venons toutes et tous à adopter des comportements eux mêmes excessifs dans un sens comme dans l’autre.

    Mais une fois écrit cela, outre un contexte et des évènements autres qui impactent mes réactions, en tant que greffé (consécutivement à des problèmes rénaux de naissance), depuis 25 ans, seulement âgé de 39 ans mais exerçant à mon compte, seul, la profession d’avocat, j’avoue que la situation actuelle, a fortiori depuis que les données sur les effets du vaccins et son efficacité (du moins relative) sont connus et le recours à une 3e dose. Je n’ai plus de vie.

    Je ne vais pas partir en vacances.

    Je ne sais pas comment exercer ma profession. Aucun passe sanitaire n’est sollicité pour avoir accès au juridiction. Mesures barrières bien souvent ignorés.

    J’apprends régulièrement par mon ordre que des confères et des magistrats, ou personnels administratifs sont contaminés.

    Mentalement la situation en devient intenable.

    Tout cela pour dire, mais si c’est un coup d’épée dans l’eau, que c’est l’effort de tous, l’altruisme, et accepté pour un temps encore d’adopter certaines mesures, que nous pourrons nous en sortir.

    #45091
    Mona33
    Participant
    • Glomérule junior
    • ★★☆☆
    • 71Message(s)

    Bonsoir Nicolasp
    Votre message me touche beaucoup car nous vivons la même chose, chacun de notre côté. Quand je dis nous je veux parler de tous les greffés du forum. J envie les personnes greffées qui trouvent le courage de vivre comme si de rien n était et ont une vie “normale”. Comme vous, cette 4 ème vague m anéantit, j ai pourtant un moral d acier. Peut être pourriez vous partir en vacances dans un endroit peu fréquenté, en pleine nature ? C est ce que j ai fait et ça aide à décompresser un peu.
    Courage

    #45092
    kerschenk
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 91Message(s)

    Bonjour à tous,

    Tout comme vous le dernier message de renaloo nous a fait peur, surtout la stat de 1 “chance “sur 5 de décéder du covid pour les insuffisants rénaux. A côté de ça, c’est ce qu’on attend d’une asso de patients, de l’info quel qu’elle soit !

    Par conséquent avec mon mari, greffé, on s’est fait une petite call avec son équipe de néphro pour savoir si il devait à nouveau arrêter de travailler, ce que nous ne voulions pas!!

    Il a été décidé dans son cas bonne réaction au vaccin n°3+ vaccination de toute notre famille+ ffp2 + aération + gestes barrières qu’il pouvait continuer de travailler : toutefois si les cas explosent, il devra alors s’arrêter sans vraiment savoir quel serait le niveau alarmant.

    Nous n’étions pas rassurés de partir en vacances, finalement ça nous a fait du bien, nous sommes restés loin de la foule, avons choisi les lieus et les moments pour les ballades sans trop de monde.

    Ce qui est injuste c’est l’égoïsme des non vaccinés, ça nous contraint à vivre différemment, voir nous isoler… Leur réponse : pour 1% de personnes vulnérables (je ne sais pas si le chiffre est ok) on ne va pas condamner les 99% restants !!!

    Bref je vous souhaite bon courage, tous dans la même galère !

    #45093
    NicolasP.
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 5Message(s)

    Merci pour vos messages, vos réponses, notamment Mona33.

    Pour ma part, le service de néphrologie qui me suit à le mérite d’être aussi clair que ce que RENALOO donne comme information.

    Exerçant une profession qui m’amène à devoir, normalement, fréquenter beaucoup de monde tout les jours, ce qui est compliqué c’est de devoir se justifier à longueur de temps. En audience, je dois systématiquement solliciter à passer prioritairement afin de ne pas rester des heures dans des endroits clos. Le regard des autres, par méconnaissance, on ne peut leur en vouloir, est parfois, pour le moins interrogatif.

    Après, o, finira bien par s’en sortir et retrouver une vie.

    #45094
    Loïcp
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 4Message(s)

    Bonjour,

    Je ne comprends pas pourquoi on parle de quatrième dose au cas par cas.
    Si j’ai bien compris, la quatrième dose s’adresse uniquement à ceux qui ont des anticorps suite à la troisième dose.
    Or, d’après les études: “Près de la moitié des patients qui n’avaient pas d’anticorps après la 2e dose en acquièrent après la 3e”.
    De ce fait, je ne comprends absolument pas pourquoi la société française de transplantation émet l’hypothèse que ceux qui n’ont pas réagi à la troisième dose ne réagiront pas à la quatrième?
    Avaient-ils prédit que la moitié des personnes séronégatives après la deuxième dose seraient séropositives après la troisième?
    Pour l’instant la courbe qui indique le pourcentage de séroconversion en fonction nombre de doses vaccin est ascendante, on n’est pas encore arrivé à un plateau.
    Donc, au vu de la remarque ci-dessus et:
    -vu qu’on ne connait pas encore le taux d’anticorps protégeant des formes graves,
    -vu que les taux des greffés sont inférieurs à ceux des personnes dyalisées et des personnes immunocompétentes,
    -vu qu’on est face au variant delta
    -vu que (il me semble) plus on a d’anticorps, meilleure est la protection
    -vu le prix d’un vaccin,
    une quatrième dose (puis une cinquième…?) pour tous les greffés qui le souhaite me semble évidente.

    Cordialement

    #45095
    kerschenk
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 91Message(s)

    Pour la quatrième dose, la réponse d’hier de l’hopital : non pour l’instant pas de 4 ème dose car la troisième injection à super bien marché sur mon mari.

    C’est tout ce que je peux vous dire….

    #45096
    NicolasP.
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 5Message(s)

    Modeste contribution mais pour essayer d’apporter un début de réponse, bien que non médecin, scientifique, il y a plusieurs problèmes d’après ce que j’ai pu comprendre.

    Il existe une incertitude sur la fiabilité des résultats de test de sérologie, tout particulièrement pour les transplantés. Toutefois, comme l’indique RENALOO, et surtout les premiers résultats des différentes études, après 3 doses, un pourcentage plus important de greffés ont des anticorps.

    C’est pour cela qu’il est milité pour que ceux qui ont des anticorps après la 3e dose puissent bénéficier d’une 4e dose.

    Or, l’HAS, partant du postulat de l’absence de fiabilité des tests de sérologie, refuse de soumettre l’accès à la 4e dose à un résultat positif à un test de sérologie.

    Conséquence, sans consignes officielles, difficile pour ne pas dire impossible d’obtenir cette 4e dose. A fortiori dans un contexte qui se conçoit de vacciner en priorité ceux qui ne l’ont pas encore été.

    Cela dit pour les immunodéprimés qui souhaitent prendre le minimum de risque et/ou qui ont une crainte, légitime à mon sens, de cette situation, il faut avoir une vie de moine ou presque

    #45097
    Loïcp
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 4Message(s)

    Lalaso a écrit: “Pour la quatrième dose, la réponse d’hier de l’hopital : non pour l’instant pas de 4 ème dose car la troisième injection à super bien marché sur mon mari.”

    C’est une excellente nouvelle que la troisième dose ait super bien marché pour votre mari.
    Vu la réponse de votre hôpital, c’est qu’ils connaissent forcément le taux d’anticorps minimal nécessaire pour être protégé, si ils pouvaient communiquer cette information ce serait bien, ça éviterait aux autres d’avancer dans le brouillard.

    #45098
    alice666
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 86Message(s)

    bonjour a toutes et tous. pour ce que vaut mon temoignage , je suis greffee 2x vaccinee 3x et j’ai fais 1 szrologie apres la 2e dose a mes frais et j’avais 260 et une szrologie ma semaine derniere prescrite par le hu et j’avais 590. Du coup ça me rassure un tout petit peu mais comme vous les ravages psycologiques sont bien là une anxiete depuis 1 an et demi qui dire t augmente mais justement je ressors car sinon invivable. Par contre je prend les precautions des gestes barrieres mais c’est vrai quz le fais de produire des anti corps,meme si on ne connait pas les taux vraiment necessaires a une bonne protection ( meme chez les personnes normales), me rassure un minimum. Je sors avzc lz masque en permanence meme en extérieur et je vois plus longuement des amis vaccinés uniquement sinon ffp2. j’ai pourtant pris un risque la semaine derniere javais besoin de refaire du sport et pour moi c’est la piscine ( marre se faire des tours de ville pu de plateau a pieds comme un toutou) nous y sommes allees avec une amie tot le matin il y avait 15 personnes en tout dans toute la structure (2 bassins) j’avoue javaiq un peu peur vu le milieu mais je me suis dis que j’en avais besoin pour mon equilibre psychologique. Vendredi je vais aller aux thermes ( certif de vaccination complet demandé a lentree et jauge reduite) et je ferais un test 5j apres. voila je suis extrêmement prudente depuis le debut mais là je prends desrisques tres ponctuels et en me testant. par contre je ne taillerait pas la bavette sans masque autour d’une table pendant 2h avec des gens dont je sais qu’ils ne sont pas vaccinés. la variant delta est certes plus effrayant mais je crois qu’il est poqsible de faire des choses sans craintes : aller se promener entre amis avec masques legers ou travailler dans de bonnes conditions. belle journee!

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 17)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Partagez
Partagez

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.