Les dernières actualités

Rémunérer les donneurs vivants de rein : une stratégie "rentable" ?

Mis à jour le mercredi, 30 octobre 2013 03:51 - Écrit par Yvanie le mercredi, 30 octobre 2013 03:40

Un article publié le 24 octobre 2013 dans le Clinical Journal of the American Society of Nephrology indique que rémunérer le don d’un rein à hauteur de 10000 $ canadiens (un peu moins de 7000 €) pourrait permettre d’augmenter d’environ 5% le nombre de greffes réalisées et de faire des économies de santé importantes tout en améliorant la qualité des soins.

Il s'agirait de prévoir une "rémunération" officielle et transparente, versée par l’Etat aux donneurs vivants. Les économies réalisées sur le coût de la dialyse rendraient le systéme rentable.

Les auteurs, Lianne Barnieh et Braden Manns, de l’Université de Calgary, rappellent cependant qu’il existe depuis de longues années un débat difficile sur l’opportunité d’utiliser des incitations financières au don de rein du vivant, ce qui pose des problèmes éthiques, légaux et moraux.

Dans un éditorial publié en même temps que l’article, le Dr Peter Reese, de l’Université of Pennsylvanie, considère que cette proposition pose quatre problèmes majeurs : 

Le Dr Reese précise toutefois que l’usage d’incitatifs financiers est en pleine émergence en médecine, puisqu’en Amérique du Nord des débats ont par exemple lieu au sujet de "primes" versées par les assureurs aux personnes qui arrêtent de fumer ou qui perdent du poids...

Il convient de rappeler que la prise en charge financière des donneurs vivants de rein en Amérique du Nord n'est pas aussi complète que celle qui existe en France. En particulier, en fonction de leur couverture assurantielle et de celle de leur receveur, les frais médicaux, les pertes de salaires et les dépenses annexes (transports, etc.) ne sont pas toujours couvertes...

Source : The Cost-Effectiveness of Using Payment to Increase Living Donor Kidneys for Transplantation, Lianne Barnieh, John S. Gill, Scott Klarenbach, and Braden J. Manns, CJASN CJN.03350313; published ahead of print October 24, 2013, doi:10.2215/CJN.03350313