Les dernières actualités

Activité de greffe de rein en France en 2013 : les premiers chiffres. Du bon... et du moins bon...

Mis à jour le jeudi, 06 février 2014 06:32 - Écrit par Yvanie le jeudi, 06 février 2014 06:22

L'Agence de la biomédecine vient de rendre publics les résultats de l'activité de greffe en France en 2013. 

Pour le rein, on assiste à une grande stabilité des chiffres, puisque ce sont 3069 transplantation rénales qui ont été réalisées dans l'année, contre 3044 en 2012.

On peut regretter que l'évolution de la liste d'attente ne soit pas abordée dans ce communiqué. Durant l'année 2012, plus de 13000 patients ont attendu une greffe de rein... On peut également regretter que l'évolution de l'activité de prélèvement sur donneurs décédés soit passée sous silence. En effet, le nombre de transplantations réalisées à partir de donneurs décédés est en léger recul (une vingtaine de moins qu'en 2012). Une variation faible, mais bien réelle.

On ne peut qu'espérer que les prélèvements sur donneurs décédés après arrêt cardiaque de type Maastricht 3, qui doivent démarrer en France en 2014, contribueront à inverser cette tendance alarmante.

En revanche, on note une progression des greffes de donneurs vivants : 401 en 2013 contre 357 en 2012. Ce sont désormais 13% des greffes rénales qui sont réalisées à partir de donneurs vivants en France. C'est une augmentation qu'il est important de saluer et qui est réclamée de longue date par les patients, notamment dans les Etats Généraux du Rein, qui ont fixé comme objectif de parvenir à 600 greffes de donneurs vivants en 2018...

Cependant, on peut aussi rappeler le grand retard français dans ce domaine. 38% des greffes au Royaume Uni, 23% en Allemagne, 45% en Suède, 37% aux USA sont réalisées à partir de donneurs vivants...

En résumé, un communiqué qui témoigne de l'importance des efforts nécessaires pour améliorer l'accès à la greffe rénale en France... et qui nous laisse aussi un peu sur notre faim !

> Voir le communiqué de l'AbM