Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Rapport REIN 2016 : une qualité de l’hémodialyse inégale et trop souvent insuffisante

Mis à jour le lundi, 04 juin 2018 03:12 - Écrit par Renaloo le vendredi, 01 juin 2018 10:24

Des séances d'hémodialyse plus longues pour une meilleure qualité de traitement

La qualité de la dialyse peut souvent être améliorée par l’allongement de la durée des séances au-delà de 4h.

Des séances plus longues sont plus efficaces pour épurer le sang, mais aussi plus douces pour l’organisme.

Ces séances plus longues peuvent s’avérer indispensables dans certaines situations, par exemple pour des patients de forte corpulance, pour lesquels le format "classique" n'est pas suffisant.

Mais pour beaucoup de patients, une durée plus longue de dialyse peut aussi permettre un mieux-être, moins de fatigue, plus d’énergie, la diminution ou l’arrêt de certains médicaments, moins de complications, un régime alimentaire plus souples, moins de restriction des boissons, etc. Les patients qui bénéficient d'hémodialyse longue nocturne, par exemple, témoignent avec force des avantages que leur apporte cette technique.

Malgré ces constats bien connus, en 2016, seulement 3.700 patients (8,8 % de l'ensemble des dialysés) ont reçu des séances d’hémodialyse d’une durée strictement supérieure à 4h, 3 fois par semaine.

Parmi eux, seulement 285 patients avaient des séances d’une durée supérieure ou égale à 6h, 3 fois par semaine (dialyse longue).

L'allongement des séances de dialyse repose avant tout sur la volonté des établissements. Cela implique une organisation spécifique et d'éventuels surcoûts en personnels. Ils sont très peu nombreux à faire ce choix.

Les patients peuvent néanmoins jouer un rôle, en réclamant pour eux-mêmes l'accès à des durées de dialyse plus longues.

Si vous avez l'impression de ne pas être suffisament "en forme" avec une dialyse de 4h (ou moins), il peut être utile que cette durée soit augmentée, au moins pour quelques semaines, pour voir si cela améliore votre état. N'hésitez pas à en parler à votre néphrologue.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.