Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

L’accès des séniors à la liste d'attente de greffe progresse, mais reste faible (Rapport REIN 2016)

Mis à jour le mardi, 10 juillet 2018 11:11 - Écrit par Renaloo le vendredi, 06 juillet 2018 02:09
L’âge n’est pas en tant que tel un obstacle pour être transplanté. Certains patients sont greffés avec succès au delà de 80 ans et les recommandations de la Haute Autorité de Santé prévoient que la greffe soit proposée jusqu’à 85 ans.
 
Mais en pratique, l’accès à la greffe au-delà de 60 ans* reste limité. Les contre-indications sont plus fréquentes avec l’âge. L’état de santé peut aussi se dégrader rapidement, en dialyse notamment, et rendre la greffe impossible. Cependant, on estime que beaucoup trop de patients de plus de 60 ans ne sont pas inscrits alors qu'ils devraient l'être, ou le sont trop tardivement... L'accès à la liste des plus de 70 ans est quant à lui extrêmement faible.

Au bout d’un an de dialyse

- Seulement 17% des 60-69 ans sont inscrits (14% en 2011). Même si ce taux progresse, il reste très faible.
- Ce taux n’est plus que de 2,4% pour les plus de 70 ans (1,6% en 2011).

Après 5 ans de dialyse

- Le taux d’inscription augmente chez les 60-69 ans, puisqu’il sont désormais 36% à être inscrits (27% en 2011). Là aussi l'accès s'améliore légèrement, mais reste bien trop lent. Il est probable que des patients qui auraient pu être greffés lorsqu'ils ont commencé la dialyse ou même avant développent au fil des années des contre-indications. Les pertes de chances sont là aussi majeures.
- Ce taux n’est plus que de 4,9% pour les plus de 70 ans (1,6% en, 2011).
Bien que très faible, il a été multiplié par 3 en 5 ans, ce qui constitue la progression la plus importante observée. Elle reste vraisemblablement très insuffisante au regard des besoins.

Causes de non inscription

Pour les 60-69, 60% environ des non-inscriptions seraient dues à des contre-indications et 13% à des refus des patients. Ces taux sont respectivement de 82% et de 6% pour les plus de 70 ans.

*Les données sont issues du Rapport REIN 2016, qui a évalué l'accès à la greffe rénale sur les 63 582 malades ayant débuté un traitement de remplacement rénal (dialyse ou greffe préemptive) entre 2011 et 2016 en France.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.