Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Coronavirus : Le HCSP actualise la liste des personnes fragiles : les patients dialysés et greffés en font toujours partie

Mis à jour le mardi, 28 avril 2020 05:03 - Écrit par Renaloo le lundi, 27 avril 2020 06:10

Dans un avis qui vient d'être publié, le HCSP a actualisé son précédent avis du 31 mars relatif aux personnes à risque de formes graves de Covid-19 en précisant les mesures barrières spécifiques à recommander pour ces personnes.

Les seules modifications par rapport à la précédente version sont l'évolution du critère de gravité lié à l'âge, qui passe de 70 ans à 65 ans, ainsi celui lié à l'obésité, avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 30 kg/m2.

Au total, la liste des personnes considérées à risque de développer une forme grave de Covid-19 comporte : 

- les personnes âgées de 65 ans et plus (même si les personnes âgées de 50 ans à 65 ans doivent être surveillées de façon plus rapprochée)

- les personnes avec antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle
compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV*

- les diabétiques, non équilibrés ou présentant des complications 

- les personnes ayant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale (broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil, mucoviscidose notamment) 

- les patients ayant une insuffisance rénale chronique dialysée 

- les malades atteints de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) 

- les personnes présentant une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm-2) 

- les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise :

  • médicamenteuse : chimiothérapie anti cancéreuse, traitement immunosuppresseur
  • biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive 
  • infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 <200/mm3 
  • consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques 

  • liée à une hémopathie maligne en cours de traitement 

- les malades atteints de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins 

- les personnes présentant un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie 

- les femmes enceintes, au troisième trimestre de la grossesse

⚠️ Rappel : à partir du 11 mai, il est conseillé aux personnes fragiles, dialysées et greffées, de rester à la maison
Chômage partiel pour confinement des fragiles et de leurs proches : pas de délais de carence, 84% du salaire net
 

> Plus que jamais, dans ces moments difficiles, Renaloo est mobilisé à vos côtés, pour vous soutenir et vous accompagner.

 Retrouvez toute l'actualité de l’épidémie pour les patients ayant une maladie rénale, dialysés ou greffés et leurs proches

 Venez échanger, partager, trouver des conseils et du soutien sur notre forum et sur notre groupe Facebook

 Pour recevoir toutes nos infos et newsletters par mail, incrivez-vous !

 Vous souhaitez soutenir Renaloo ? Faites un don.

Courage et prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

2 commentaires
 
0 # ericsson - Le 28 avril 2020 à 07h23
Bonjour, si le confinement des personnes fragiles est conseillé à partir du 11 mai, comment sera réglé la situation face à l'emploi des ces personnes? Chômage partiel ou arrêt maladie et jusqu'à quand? A-t-on une idée des préconisations quant au lieu du travail des personnes fragiles? Beaucoup de questions auxquelles on n'a pas réponses pour le moment...
 
 
0 # renaloo - Le 28 avril 2020 à 01h33
@Ericsson une partie des réponses se trouve ici : renaloo.com/.../...
Le dispositif est prévu pour durer "jusqu'à la fin de l'urgence sanitaire"...
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.