Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Coronavirus : le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos, un pas en avant pour la protection et l’inclusion des personnes à risque de forme grave

Mis à jour le mercredi, 15 juillet 2020 09:30 - Écrit par Renaloo le mercredi, 15 juillet 2020 09:04

 Emmanuel Macron a annoncé, ce mardi 14 juillet, que le port du masque sera « obligatoire dans tous les lieux publics clos » à partir du 1er août.

Un conseiller de l’Elysée précise que « La date a été fixée pour pouvoir avoir le temps de procéder à la mise en œuvre juridique de cette mesure et de faire de la sensibilisation et de la prévention pour adapter les comportements. Il y a de l’impatience mais quinze jours, cela va arriver vite ».

➡️ Les 11 et 12 juillet, deux tribunes signées par des groupes de médecins, une dans une Le Parisien, l'autre dans Libération, appelaient à ce port du masque obligatoire dans les lieux clos. 

Des "frémissements" de l'épidémie

 Plusieurs indicateurs montrent depuis quelques jours « des frémissements » qui pourraient précéder une reprise de l’épidémie. Dans son dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire, Santé Publique France constate une « nouvelle tendance à l’augmentation de la circulation du virus SARS-CoV-2 ».

➡️ Cette tendance est relevée en particulier en Mayenne, Pays de la Loire, Nouvelle-Aquitaine et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les personnels soignants observent une hausse des courbes depuis une dizaine de jours à Marseille.

Des inquiétude sur le risque de transmission aérienne en lieux clos

Les autorités espèrent que le port du masque permettra de l’infléchir, alors que de nombreux scientifiques alertent sur la transmission aérienne du virus.

 « Des flambées de Covid-19 ont été signalées dans certains espaces fermés, comme les restaurants, les boîtes de nuit, les lieux de culte ou les lieux de travail », indique l’OMS sur son site Internet depuis le 9 juillet. Dans ces circonstances, « la transmission par aérosols ne peut être exclue, en particulier (…) dans des espaces insuffisamment ventilés où des personnes infectées peuvent passer de longs moments avec d’autres ». Une alerte qui devra être prise en compte alors que le gouvernement envisage le retour au travail en présentiel des personnes à risque de forme grave.

Plus 9 patients  dialysés ou greffés sur 10 ne se sentent pas en sécurité quand ils sortent de leur domicile

 Vous êtes plus de 2000 personnes, atteintes d’insuffisance rénale, dialysées ou greffées à avoir répondu à la grande enquête menée par Renaloo, dont le recueil s’est achevé ce dimanche 12 juillet. 

 Plus de 75% des répondants portent d’ores et déjà un masque dans les lieux publics clos et près de 50% le portent en toute circonstance dès qu’ils sortent de chez eux.

Mais la protection des personnes les plus vulnérables repose aussi sur le comportement des autres et là, les choses sont plus compliquées :

 73% des répondants considèrent que les mesures barrière sont insuffisamment respectée et seulement 9% d’entre eux se sentent en sécurité lorsqu’ils sortent de leur domicile

➡️ Cette annonce sur le port du masque obligatoire est donc un signal important pour toutes les personnes fragiles, qui se sentaient jusque là insuffisamment protégées, et donc exclues de l’espace public.

 
 

Plus que jamais, dans ces moments difficiles, Renaloo est mobilisé à vos côtés, pour vous soutenir et vous accompagner.

 Retrouvez toute l'information et l'actualité de l’épidémie pour les patients ayant une maladie rénale, dialysés ou greffés et leurs proches

 Pour recevoir toutes nos infos et newsletters par mail, incrivez-vous !

 Vous souhaitez soutenir Renaloo ? Faites un don.

Courage et prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.