Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Bienvenue, Invité

Coronavirus : toute l’actualité de l’épidémie pour les patients insuffisants rénaux et leurs proches
(1 visualisation(s)) (1) Invité
  • Page:
  • 1

SUJET: Coronavirus : toute l’actualité de l’épidémie pour les patients insuffisants rénaux et leurs proches

Coronavirus : toute l’actualité de l’épidémie pour les patients insuffisants rénaux et leurs proches il y a 2 heures, 2 minutes #52037

  • renaloo
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 693
Les conseils de Renaloo pour éviter d'attraper le virus pour les patients insuffisants rénaux, dialysés ou greffés et leurs proches

Comment se protéger du virus quand on est dialysé.e ? 

Trois fois par semaine, rejoignez-nou...

> Lire la suite
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: chapichapo, Eluria, FemmedeS

Re: Coronavirus : quelles consignes pour les patients insuffisants rénaux et leurs proches ? il y a 1 mois #52038

  • Kinou
  • Hors ligne
  • Glomérule junior
  • Message: 59
Pour information, voici les informations reçues en nephrologie pédiatrique.

Re: Coronavirus : quelles consignes pour les patients insuffisants rénaux et leurs proches ? il y a 1 mois #52039

  • Kinou
  • Hors ligne
  • Glomérule junior
  • Message: 59
LA SOCIETE DE NEPHROLOGIE PEDIATRIQUE REPOND AUX INQUIETUDES DES FAMILLES D’ENFANTS PORTEURS DE
MALADIES RENALES CHRONIQUES CONCERNANT L’EPIDEMIE COVID-19.
Les coronavirus peuvent être pathogènes chez l’homme et chez l’animal. Chez l’être humain, les
coronavirus peuvent entraîner des infections respiratoires dont les manifestations vont du simple rhume
à des maladies plus graves. Le coronavirus COVID-19, apparu à Wuhan (Chine) en décembre 2019 est le
responsable de l’endémie actuelle. La période d’incubation est estimée à 14 jours. COVID-19 se transmet
par des personnes porteuses du virus lorsqu’elles toussent ou éternuent.
Les mesures de prévention reposent sur le lavage régulier des mains avec une solution hydro-alcoolique
ou de l’eau et du savon, l’évitement des personnes symptomatiques ou ayant séjourné en zone de forte
propagation du virus.
Les mesures de protection reposent sur le port d’un masque simple pour les personnes symptomatiques,
et d’un masque FFP2 pour les personnes prenant en charge une personne symptomatique.
En cas d’infection, les symptômes les plus courants sont la fièvre, la fatigue et une toux sèche. Certains
patients présentent des douleurs, un rhume, des maux de gorge ou une diarrhée. Ces symptômes sont
généralement bénins et apparaissent de manière progressive. Certaines personnes, bien qu’infectées, ne
présentent aucun symptôme et se sentent bien. Les enfants semblent moins concernés par l’infection
sévère. Le point épidémiologique est actualisé en temps réel sur le site de santé publique France.
L’impact de COVID-19 sur les patients dialysés ou transplantés n’est pas connu.
Les enfants dialysés venant à l’hôpital pour leurs séances de dialyses doivent suivre les mesures de
protection habituelles.
Les enfants transplantés venant à l’hôpital ou dans un centre médical pour une consultation urgente ou
programmée doivent porter un masque (au mieux FFP2) dès leur arrivée par mesure de précaution.
Les équipes de néphrologie pédiatrique n’acceptent pas de greffons prélevés sur des personnes décédées
porteuses de COVID-19.
Les alertes publiées sur le portail de l’Agence de Biomédecine font office de recommandations pour les
professionnels.
En tout état de cause, en cas de fièvre, de toux et de dyspnée, les familles sont encouragées à contacter
leur néphrologue pédiatre référent ou à composer le 15 et ne pas se rendre directement aux urgences ou
à l’hôpital.
Prendre des remèdes traditionnels à base de plantes, porter plusieurs masques à la fois et prendre des
antibiotiques ou tout autre traitement en automédication n’est pas efficace et peut être dangereux.
Le gouvernement a mis en place une plateforme téléphonique d’information du public au 0800130000
www.who.int/fr/emergencies/diseases/nove...ic/q-a-coronaviruses
www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-t...s/articles/covid-19-
situation-epidemiologique-en-france
solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-malad...s-questions-reponses
www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-t...s/articles/infection￾au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde
www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/32090448
Mis à jour le 2 mars 2020, Pr. Michel Tsimaratos
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: renaloo, marc, Eluria

Re: Coronavirus : quelles consignes pour les patients insuffisants rénaux et leurs proches ? il y a 1 mois #52042

  • gege77000
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 6
Bonjour
Pourquoi ne pas alerter toutes celles et ceux qui sont greffés qu'ils doivent faire très attention au coronavirus car avec les Anti rejets et les immunosuppresseurs... ils ne sont pas immunisés de multiples infections (en 2016 je suis resté 7 mois en cumulés à Necker avec 3 anti biotiques par perfusion pour contrer des infections graves et multiples) et ils ne sont pas l'abri de ce nouveau virus...


A la télé et à la radio, on devrait en parler comme pour les personnes âgées du danger de ce virus pour toutes les personnes greffées.

Re: Coronavirus : quelles consignes pour les patients insuffisants rénaux et leurs proches ? il y a 1 mois #52043

  • luc
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 1409
Ben, ils parlent bien des immunodéprimés comme personnes à risque.
J'ai aussi effectué 4 séjours à Necker (et 1 à Foch) en 2019, mais ça va mieux (je touche du bois).
7 mois, c'est très très long...
luc
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.23 secondes