Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Bienvenue, Invité

La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour
(1 visualisation(s)) (1) Invité

SUJET: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52273

  • ericsson
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 170
Je suis d'accord avec Jo, il faudra attendre qu'on nous teste.
En ce qui me concerne, autour du 20 mars j'ai eu mal à la gorge et une diarrhée et ensuite perte d'odorat pendant quelques jours.Pas de fièvre, pas de toux...Est-ce que c'était le COVID 19, pas moyen de le savoir sans test.

Renaloo, avez-vous les nouvelles données des équipes françaises de greffe rénale du nombre des pariens atteints de COVID 19?
" Il faut non seulement faire soi-même ce qui convient, mais encore être secondé par le malade, par ceux qui l'assistent et par les éléments extérieurs " - Hippocrate le Grand

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52274

  • vanessa33
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 166
tu as eu tous les signes du covid 19 , à mon avis tu as été en contact avec le covid 19.
perte d'odorat un facteur du covid et ça n'arrive pas souvent, et tu n'as pas forcément de la fièvre ou une toux.

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52276

  • luc
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 1428
Faut pas s'emballer sur l'étude, en attendant les chiffres sont têtus:
Même si nous ne sommes pas une population standard, il y a plus de 10% de morts dans les transplantés atteints du covid, plus de 20% pour le dialysés...
luc
Dernière édition: il y a 1 mois, 3 semaines par luc.

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52277

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 106
Et bien c’est une bien triste nouvelle. Et je suis vraiment très effrayée que mon compagnon doive se rendre à l’hôpital pour son suivi de greffe avec ces nouvelles.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: marc

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52278

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 106
Je lis que 11% des greffés avaient plus de 75 ans. Est-il possible que les décès aient surtout eu lieu chez la population âgée dès greffés? Ce qui du coup amènerait aux mêmes conclusions que l’étude?
Dernière édition: il y a 1 mois, 3 semaines par FemmedeS.

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52279

  • marc
  • En ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 138
Actuellement je dois aller à l'hopital tous les mois. Si c'est comme à Lyon chez vous, n'ayez pas trop de crraintes. A Lyon, les rendez vous sont tous faits par téléphone, sauf exception, dont moi. Pour le rendez vous du mois de mars, il n'y avait quasiment personne, nous avons été un quart d'heure dans la salle d'attente, et seul ensuite, alors que d'habitude nous sommes plus de 30, de plus un masque m'a été donné à l'arrivée.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: FemmedeS

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52280

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 106
Merci Marc. Oui à Geneve, ils ont l’air bien organisés aussi. Un bâtiment venait d’être construit, ils l’ont consacré aux personnes infectées par le covid-19, et leurs soignants.
L’autre bâtiment (l’ancien) est dévoué aux autres interventions indispensables. Ils ont appelé mon compagnon hier pour lui demander de venir sur un créneau horaire très précis, de façon à ne pas attendre dans la salle d’attente. Il reçoit également un masque et je sais qu’il ne touchera rien et se lavera les mains comme un toqué.
Après je ne sais pas comment les soignants sont distribués dans les services. Il me semble que les infirmiers vont là où il y a besoin, covid ou pas covid. Et je ne sais pas jusqu’à quel point ils peuvent bien se protéger. Mais bon ça serait pire chez un médecin de ville qui fait clairement « tampon » pour toutes les personnes qui ne sont pas dans un état assez grave pour être testées et ces médecins ont déjà dit qu’ils n’étaient pas du tout assez équipés.
Dernière édition: il y a 1 mois, 3 semaines par FemmedeS.

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52284

  • vurtuel
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 818
Le masque vous le mettez juste avant de sortir de la voiture, votre gel dans la poche.
Vous ne le touchez et l'enlevez qu'au retour à votre voiture, un petit coup de gel sur les main dans la voiture.
Retour à la maison douche avec des habits propres déjà prêts.

Le risque est proche de 0 si vous ne touchez pas à votre visage avant d'avoir laver vos mains comme il faut et que le masque était bien mis.

Il ne faut pas être si inquiet .

Il y a aussi la téléconsultation qui est en phase d'essai/déploiement sur Vaud notamment.
Je suppose que Genève devrait suivre rapidement.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: FemmedeS

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52285

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 106
Merci Vurtuel! On parle donc bien de masque chirurgical pas d’un masque 3m? Je crains surtout le contact entre mon compagnon et un soignant qui serait contaminé sans le savoir. Comme mon compagnon est à moins de trois mois de greffe, il doit faire une prise de sang et une échographie. Du coup c’est difficile de les faire autrement qu’à l’hôpital.

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52286

  • vurtuel
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 818
Personnellement je n'en utilises pas mais l'intérêt du masque est de bloquer les postillons dans l'air.
D'où l'important qu'il soit bien placé et sans passage d'air autour.

Sur un rendez-vous court un masque chirurgical FFP2 fera largement l'affaire.
Je doute que le personnel soignant se mette à tousser directement vers la personne d'autant qu'ils auront normalement eux-mêmes un masque.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: FemmedeS

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52296

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 106

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52300

  • triton
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 938
Quand j'ai découvert le covid, et le risque pesant sur les personnes fragiles, je me suis que j'étais cuit cette fois. J'avais tous les facteurs de risque : homme, pas tout jeune, groupe a, immunodeprimé, prenant un médicament antagoniste de l'angiotensine qui augmente le risque. Jusqu'au 15 mars j'ai accompli mes deux heures de transport quotidiens dans des trains de banlieue bondés et sur la ligne 13. Ensuite, j'ai été soulagé d'être en télétravail, et confiné. Malheureusement, ma femme qui travaille à l'hôpital a attrapé le covid. Après des examens, qui n'ont pas révélé de problème grave au pumon, elle est restée à la maison avec simplement du paracetamol. Je suis allé dormir au salon, et elle se rétablit. Pour le moment, je ne suis pas touché, et je me suis interrogé, me demandant si limmunosuppression navait pas, de manière contre-intuitive, un effet protecteur en raison du risque de surreaction immunitaire, qui pourrait être atténué. Je ne sais pas si quelqu'un s'est posé cette question, ou si rlle a même un sens.
49 ans d'expérience : 20 ans de maladie progressive +6 mois de dialyse + 34 ans de greffe

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52306

Ben, c'est pas la question qui est posée dans ce sujet, un éventuel effet protecteur des immunosuppresseurs ? J'ai vu passer pour ma part un document qui comparaît les mortalités du covid19 et de la grippe en fonction de l'âge, du sexe et des comorbidités, et dans les deux cas, j'ai souvenir que les malades des reins et immunodéprimés étaient assez défavorisés. Tout comme il y a des centenaires qui s'en sortent ou ont des formes bénignes voire asymptomatiques, il peut en être de même un pour nous, immunodépression ou non.
Attention modo méchant. N'hésite pas à mordre.

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52308

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 106
C’est sûrement la réalité avec laquelle les personnes greffées doivent composer aujourd’hui mais personnellement en tant que conjointe, je me sens complètement abattue et je ne sais plus comment faire face. Vraiment l’impression que tous mes efforts sont vains et le danger omniprésent.

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52310

Qui sait, on serait peut-être surpris de découvrir nos sérologies...!!!
Attention modo méchant. N'hésite pas à mordre.

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52317

  • toto12345
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 23
mobile.francetvinfo.fr/sante/maladie/cor...-france_3909065.html

Voici la dernière étude de santé publique France sur les facteurs de risque. Ça ne parle pas des personnes immunodeprimees.

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52320

  • ericsson
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 170
La plupart des personnes transplantées sont traitées pour de l'hypertension artérielle, beaucoup d'entre eux souffrent de diabète lié aux corticoïdes...
Ceux qui sont passés par la dialyse prolongée souffrent des conséquences graves, notamment sur le cœur et les vaisseaux. Donc à mon avis une grande partie des personnes transplantés (au moins ceux qui ont d'autres comorbidités) pourront malheureusement développer des formes graves.
" Il faut non seulement faire soi-même ce qui convient, mais encore être secondé par le malade, par ceux qui l'assistent et par les éléments extérieurs " - Hippocrate le Grand

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52323

  • jo
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Message: 788
Pour contrebalancer un peu, un exemple qui donne plutôt bon espoir.
J'ai un voisin qui est dialysé depuis plusieurs années et qui a contracté le virus au début de l'épidémie. Il est aujourd'hui remis. Ce n'étais certes pas une partie de plaisir pour lui mais aujourd'hui il va beausoup mieux et n'a pas eu à être hospitalisé.
Né en 74 - 8 ans de dialyse - 2 greffes (1984 et 2002)
Adhérent SporLyGref
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: FemmedeS

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52324

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 106
Merci Jo pour des exemples comme ça. J'ai le moral dans les chaussettes et vraiment un sentiment de me battre contre un ennemi trop fort pour moi, alors j'ai vraiment besoin de ce type de nouvelles. J'ai aussi lu toutes les études que j'ai pu trouver et j'ai vu qu'il y avait une étude italienne avec deux greffés rénaux qui avaient fait une pneumonie avec le COVID-19. L'un d'entre eux avait la cinquantaine et a survécu sans dommage au greffon, et l'autre un Monsieur de 75 ans est décédé.
Une étude chinoise citée plus haut parle également de deux greffés qui ont pu être sauvés.
Et bon le médecin qui m'a parlé de son collègue néphrologue qui lui a fait part de quatre de ses patients qui ont été infectés et ont pu poursuivre leur guérison à la maison.
Je ne dis pas que les complications graves ne sont pas le lot des greffés rénaux, puisque les chiffres français semblent quand même faire mention d'une grande proportion de gens qui sont décédés, mais il y a quand même un peu d'espoir.

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52325

  • ericsson
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 170
Voici le Plan de sortie de crise de l’Institut Santé, la page 15 mentionne les mesures pour les personnes à risque COVID 19

www.institut-sante.org/covid19-plan-de-s...QdHt4PZJdkWoWEwWqQfg

www.institut-sante.org/wp-content/upload...Sante-042020-2-1.pdf
" Il faut non seulement faire soi-même ce qui convient, mais encore être secondé par le malade, par ceux qui l'assistent et par les éléments extérieurs " - Hippocrate le Grand
Dernière édition: il y a 1 mois, 3 semaines par ericsson.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: jeff25

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52331

Y a-t-il eu des vaccins développés pour les coronavirus précédents ? Sait-on s'ils reposaient sur une souche vivante et donc contre-indiqués aux personnes transplantées ?
Attention modo méchant. N'hésite pas à mordre.

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52332

  • JFK
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 3
Dans l'article du Monde, le plus dur à lire fut pour moi l'écartement de certains patients "vulnérables" des lits de réanimation.Triple peine- supporter une pathologie très lourde- avec un risque majoré de souffrir d'une forme aggravée de coronavirose- pour se voir interdire l'accès aux soins permettant éventuellement de survivre.
Or, depuis 3 jours l'étau se desserre légèrement dans les centres de réanimation, des progrès sont faits au quotidien dans la connaissance des processus conduisant à ces orages de cytokines.Oui, chaque jour qui passe accroit les chances de s'en sortir.Et puis il y a ces exemples de personnes qui échappent à la contamination ou qui guérissent alors que leur profil était à haut risque.Bien sûr que j'ai peur pour ma fille mais je crois qu'il ne faut surtout pas sombrer dans le désespoir.D'abord parce que le psychisme influence le système immunitaire et qu'à côté du danger que constitue cette pandémie il faut considérer cette chaîne de bonnes volontés qui tente, parfois au mépris de la survie de ces maillons, de soigner, de guérir, de sauver.Dans ces ténèbres où sont plongées les familles plus particulièrement menacées, pourquoi ne pas tenter d'apporter des petites lueurs d'espoir comme ces messages de membres de Renaloo qui relatent des issues positives ou des faits mettant en évidence la bonté.Je pensais que c'était la beauté qui aidait à tenir le coup dans ce type de situation.Eh bien non, ce à quoi j'aspire le plus aujourd'hui c'est à voir des preuves de bonté , de ces petits gestes qui nous font nous sentir profondément, solidairement humains.Et je vais initier cela en évoquant une dame , responsable d'une supérette qui malgré l'épuisement lié aux conditions de travail actuelles dans ce secteur assure la livraison gratuite des courses aux personnes vulnérables. Allez, cherchez, vous allez trouver des exemples à partager pour , en nous redonnant confiance en l'humain , nous redonnerons confiance en la vie.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: FemmedeS

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52333

  • ericsson
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 170
Chapichapo,
C'est de leur couronne de protéines, observable en microscopie électronique, que vient le nom des coronavirus (CoV), une immense famille de virus, dont certains infectent différents animaux, d'autres l'Homme. S'ils sont habituellement bénins, à l'origine de rhumes qui guérissent spontanément, il arrive qu'ils acquièrent de nouvelles propriétés dont on se passerait bien...
Les coronavirus émergents ont été au cours de ces dernières années responsables de l’épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), du MERS (Middle East Respiratory Syndrom).
Pour faire face à cette épidémie, les équipes de l’Institut Pasteur ont proposé plusieurs stratégies vaccinales, dont un candidat-vaccin basé sur la « plateforme du vaccin contre la rougeole » (le vaccin contre la rougeole peut être recombiné et utilisé comme un véhicule pour induire une réponse immunitaire contre d’autres agents pathogènes, ici SARS-CoV-1).
En 2004, ce candidat-vaccin contre SARS-CoV-1 a fait l’objet d’une déclaration d’invention (DI). Ce candidat-vaccin contre SARS-CoV-1 n’a pas été expérimenté chez l’homme car, quand il était prêt, l’épidémie était heureusement terminée, et il n’y avait plus de patients sur lesquels proposer de le tester.
Le savoir-faire développé en 2003 contre SARS-CoV-1, et le candidat-vaccin breveté en 2004, sont actuellement appliqués par les scientifiques concernés pour un projet en cours de vaccin potentiel contre SARS-CoV-2 (responsable de Covid-19), notamment en utilisant la plateforme rougeole, un vaccin vivant atténué.
" Il faut non seulement faire soi-même ce qui convient, mais encore être secondé par le malade, par ceux qui l'assistent et par les éléments extérieurs " - Hippocrate le Grand
Dernière édition: il y a 1 mois, 3 semaines par ericsson.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: chapichapo, FemmedeS

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52334

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 106
Oui je suis d’accord avec JFK, j’ai personnellement besoin d’un minimum d’espoir pour ne pas sombrer. En ce moment, il me semble que c’est la course aux infos les plus anxiogènes possibles dans les médias. De deux choses l’une, soit ce virus est effectivement
- dans l’air pendant plus de quatre heures
- résistant jusqu’à plusieurs jours sur les surfaces
- récurrent! Il pourrait se réactiver tout seul???
- présent et contaminant plusieurs jours avant les symptômes, chez les personnes asymptomatiques et peu symptomatiques (comme les enfants) et plusieurs jours après que la personne se sente guérie!

Et dans ce cas il n’y a aucun espoir de s’en protéger.

Soit on est en train de faire de la surenchère sur des données incomplètes et qu’on ne peut vérifier. J’ai besoin de tenir pour continuer à essayer de me protéger ainsi que ma famille, alors je vais essayer de m’accrocher aux nouvelles positives. Sans me mettre des œillères mais avec foi dans la vie. Courage à nous tous.

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52335

  • luc
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 1428
oh la la, faut pas tout voir en noir.
Faut se dire d'après les études que greffé ou pas, il semble qu'on n'a pas plus de risque que quiconque.
En plus, d'après ce que je vois (fille de 4 ans), ton mari doit pas être bien vieux, donc un risque au total très faible si il l'attrape.
Donc, pas de panique!
luc
Dernière édition: il y a 1 mois, 3 semaines par luc.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: FemmedeS

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52336

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 106
Merci Luc! Exactement ce que j’avais besoin d’entendre!

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52337

Il faut s'aérer l'esprit, se noyer d'infos n'aide pas à rester serein. Pour moi ça va en lisant des infos modérément et en restant concentrée lorsqu'il est nécessaire (quand je désinfecte les courses par exemple). Ça va aller !

Merci pour votre réponse, Ericsson. Bon, qu'on puisse le recevoir ou non, c'est intéressant de voir qu'ils ont des bases sur lesquelles prendre appui dans la confection d'un vaccin, ça fera peut-être gagner un temps précieux.
Attention modo méchant. N'hésite pas à mordre.
Dernière édition: il y a 1 mois, 3 semaines par chapichapo.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: FemmedeS

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52338

Greffé, on n'a pas accès au vaccin vivant. Ça peut faire paniquer... D'un tout autre point de vue, l'immunité collective serait atteinte, c'est rassurant.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: FemmedeS

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52339

Ca dépend, il y a déjà eu ici au moins un témoignage d'un greffé qui a reçu le vaccin de la fièvre jaune, je ne suis pas immunologiste donc pas si catégorique.
Attention modo méchant. N'hésite pas à mordre.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: FemmedeS

Re: La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour il y a 1 mois, 3 semaines #52340

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 106
Plus de 60 vaccins candidats sont en cours d'étude chez l'animal. Deux ont atteint le stade de test chez l'humain. Peut-être que celui qui passera la rampe pourra être administré aux immunosupprimés?
Temps de génération de la page: 0.47 secondes