Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Bienvenue, Invité

Le Pr Odile Launay répond à nos questions sur la faible efficacité des vaccins antiCovid19 chez les personnes greffées
(1 visualisation(s)) (1) Invité
  • Page:
  • 1

SUJET: Le Pr Odile Launay répond à nos questions sur la faible efficacité des vaccins antiCovid19 chez les personnes greffées

Le Pr Odile Launay répond à nos questions sur la faible efficacité des vaccins antiCovid19 chez les personnes greffées il y a 1 semaine, 4 jours #53724

  • renaloo
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 810
✅ Le Pr Odile Launay, infectiologue, coordinatrice du centre de vaccinologie Cochin-Pasteur, membre du comité scientifique vaccin Covid-19, est une des principales expertes de la vaccination en France, et notamment de celle des personn...

> Lire la suite

Re: Le Pr Odile Launay répond à nos questions sur la faible efficacité des vaccins antiCovid19 chez les personnes greffées il y a 1 semaine, 3 jours #53727

  • luc
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 1504
Intéressant, mais on n'est pas beaucoup plus avancés...On fait quoi maintenant qu'on a eu les 2 vaccins avec un résultat négatif (sachant qu'on ne peut pas tester l'immunité cellullaire..D'après mon nephro ça demande un laborantin à temps plein pendant 3 jours, donc on ne le fait pas...) ??
luc

Re: Le Pr Odile Launay répond à nos questions sur la faible efficacité des vaccins antiCovid19 chez les personnes greffées il y a 1 semaine, 3 jours #53728

  • PB64
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 23
En effet, difficile d'en tirer des conclusions.
A la réception de mes résultats, j'ai appelé le CHU de TOURS qui me suite et on m'a dit que :
1. Bcp de labos avaient des résultats faux (problème de fiabilité des test)
2. Au regard des premiers résultats, le CHU ne demandait même plus de sérologie aux nouveaux vaccinés car ça ne servait à rien vu qu'on ne savait pas quel dose d'Ac protégeait ou pas ... .

Je vais de mon côté insister pour savoir si il pourrait être utile (ou risqué) de tenter une vaccination par MODERNA

Re: Le Pr Odile Launay répond à nos questions sur la faible efficacité des vaccins antiCovid19 chez les personnes greffées il y a 1 semaine, 2 jours #53736

  • dan77
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 1
Je suis dans le même cas. 2 injections de Pfizer-BioNtech et un mois plus tard, aucun anticorp !
Quelle déception. Cette vaccination m'avait redonner une confiance et une paisibilité que j'avais perdues depuis plus d'un an. Cerise sur le gâteau, le praticien hospitalier qui me suit n'a pas de réponse à me donner ! J'ai juste appris que le sujet avait été porté à la connaissances des sociétés savantes. Les médecins sont pourtant au courant du problème depuis plusieurs semaines. Les études israéliennes ont dû également mettre en évidence ces anomalies précocement, alors pourquoi ce manque de réactivité, d'autant que le sujet concerne plusieurs dizaines de milliers de personnes ?

Je peux comprendre que de redéfinir proprement un protocole vaccinal demande un certain temps mais on est en situation d'urgence sanitaire ! Des centaines de personnes, pour la plupart fragiles, meurent tous les jours. L'application abusive du principe de précaution ne doit pas faire qu'on attende encore des mois pour pouvoir doubler les doses de vaccins ou y introduire des adjuvants pour obtenir une réponse immunitaire satisfaisante.
Assez de ce manque de transparence !

A noter qu'il n'est pas étonnant que Pfizer puisse afficher une efficacité vaccinale de 95% après avoir exclu des essais de sa phase 3, les populations immunodéprimées !
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: pascalines59

Re: Le Pr Odile Launay répond à nos questions sur la faible efficacité des vaccins antiCovid19 chez les personnes greffées il y a 1 semaine, 2 jours #53737

  • zanne
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 24
Je suis assez perplexe en lisant cet entretien...

Odile Launay semble dire que mesurer le taux d'anticorps anti-s ne sert à rien alors que les études qui sortent se basent sur ces résultats d'anticorps pour "affirmer" que l'efficacité du vaccin est limitée pour les immunodéprimés !
Comment, à ce stade, démonter que l'efficacité est moindre chez les immunodéprimés est moindre si on ne sait pas réellement mesurer l'immunité développée suite à la vaccination (anticorps neutralisants et immunité cellulaire) ?! Ca n'a pas de sens !

Il n'y a que l'observation des cas en population réelle qui pourra nous en dire plus...

Comment se fait-il qu'on n'ait aucun chiffre en provenance d'Israël sur les contaminations, avec forme grave, chez les greffés post vaccination avec le recul qu'ils peuvent avoir maintenant ?

Re: Le Pr Odile Launay répond à nos questions sur la faible efficacité des vaccins antiCovid19 chez les personnes greffées il y a 6 jours #53753

  • Lauretta
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 36
Oui, j'ai même une date à avancer : le 17 mars. C'est ce jour-là que mon hôpital a eu la preuve que le vaccin Pfitzer n'avait pas marché. Aucun communiqué de leur part, aucune lettre, aucune information officielle malgré l'existence d'une plateforme de suivi. Ma seule hypothèse est que nos équipes soignantes ont dû être réquisitionnées pour le covid de la population générale. Je ne comprends pas pourquoi nos proches n'ont pas été vaccinés en priorité, pourquoi ma demande urgente dans ce sens est restée sans réponse. Mon beau-frère a eu un cancer et ma soeur a été immédiatement vaccinée pour le protéger ! Pourquoi cet abandon, ce désintérêt, cette inefficacité à nous procurer à nous les greffées et dialysés des ordonnances pour faire vacciner nos proches, enfin !

Re: Le Pr Odile Launay répond à nos questions sur la faible efficacité des vaccins antiCovid19 chez les personnes greffées il y a 1 heure, 27 minutes #53818

  • Clockover
  • En ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 10
dan77 écrit:
Je suis dans le même cas. 2 injections de Pfizer-BioNtech et un mois plus tard, aucun anticorp !
Quelle déception. Cette vaccination m'avait redonner une confiance et une paisibilité que j'avais perdues depuis plus d'un an. Cerise sur le gâteau, le praticien hospitalier qui me suit n'a pas de réponse à me donner ! J'ai juste appris que le sujet avait été porté à la connaissances des sociétés savantes. Les médecins sont pourtant au courant du problème depuis plusieurs semaines. Les études israéliennes ont dû également mettre en évidence ces anomalies précocement, alors pourquoi ce manque de réactivité, d'autant que le sujet concerne plusieurs dizaines de milliers de personnes ?

Je peux comprendre que de redéfinir proprement un protocole vaccinal demande un certain temps mais on est en situation d'urgence sanitaire ! Des centaines de personnes, pour la plupart fragiles, meurent tous les jours. L'application abusive du principe de précaution ne doit pas faire qu'on attende encore des mois pour pouvoir doubler les doses de vaccins ou y introduire des adjuvants pour obtenir une réponse immunitaire satisfaisante.
Assez de ce manque de transparence !

A noter qu'il n'est pas étonnant que Pfizer puisse afficher une efficacité vaccinale de 95% après avoir exclu des essais de sa phase 3, les populations immunodéprimées !


On parle d'un vaccin distribué il y a tout juste 3 mois développé en un moins d'un an, les chiffres sont parcellaires, les résultats aussi le tout sur une population spécifique et à nombre restreins.
Ils ne savent même pas dire à partir de quel dosage d'anticorps on est jugé efficacement protégé...

Oui c'est chiant d'attendre pour avoir des infos mais c'est le seul moyen pour en avoir des fiables.
Réagir à l'émotion est sans doute la pire chose qu'un médecin puisse faire.

Bref il y a pas de scandale, d'immobilisme ou de manque de transparence...

Re: Le Pr Odile Launay répond à nos questions sur la faible efficacité des vaccins antiCovid19 chez les personnes greffées il y a 1 heure, 24 minutes #53819

  • Clockover
  • En ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 10
zanne écrit:
Je suis assez perplexe en lisant cet entretien...

Odile Launay semble dire que mesurer le taux d'anticorps anti-s ne sert à rien alors que les études qui sortent se basent sur ces résultats d'anticorps pour "affirmer" que l'efficacité du vaccin est limitée pour les immunodéprimés !
Comment, à ce stade, démonter que l'efficacité est moindre chez les immunodéprimés est moindre si on ne sait pas réellement mesurer l'immunité développée suite à la vaccination (anticorps neutralisants et immunité cellulaire) ?! Ca n'a pas de sens !

Il n'y a que l'observation des cas en population réelle qui pourra nous en dire plus...

Comment se fait-il qu'on n'ait aucun chiffre en provenance d'Israël sur les contaminations, avec forme grave, chez les greffés post vaccination avec le recul qu'ils peuvent avoir maintenant ?


Effectivement c'est très brouillon parce que les données manquent.

Si vous avez eu une fièvre à la deuxième injection on peut déjà dire qu'il y a une réaction donc une monté d'immunité déjà à la première injection si ça peut en rassurer certains...
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.23 secondes