Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Bienvenue, Invité

Nicolas Sarkozy dénonce les discriminations liées à la santé
(1 visualisation(s)) (1) Invité
  • Page:
  • 1

SUJET: Nicolas Sarkozy dénonce les discriminations liées à la santé

Nicolas Sarkozy dénonce les discriminations liées à la santé il y a 9 ans, 4 mois #37570

  • triton
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 938
http://triton95.wordpress.com/2011/01/1 ... mobiliers/

Exclusif, en video, les images de la fameuse remarque de Nicolas Sarkozy sur le scandale des conditions liées à la santé pour accéder à la propriété

Lors du débat avec Ségolène Royal, Ncolas Sarkozy a eu ce cri du cœur sincère et spontané :
« Enfin, je veux revenir sur l’injustice invraisemblable qui fait que, quand vous empruntez, on vous demande une visite médicale. Si vous êtes malade, on veut bien vous prêter, mais cela coûte plus cher. C’est scandaleux, ce n’est pas parce qu’on est malade qu’on n’a pas le droit de se loger. »
La Halde pourrait en prendre de la graine, qui a validé le principe de la discrimination à l’achat de logement.
49 ans d'expérience : 20 ans de maladie progressive +6 mois de dialyse + 34 ans de greffe

Nicolas Sarkozy dénonce les discriminations liées à la santé il y a 9 ans, 4 mois #37650

  • triton
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 938
le paradoxe est que si l'on remplit un dossier santé pour l'assurance, elle ne sait le traiter que s'il est vide. En dehors de cela, on rentre dans un cas particulier d'espérance de vie, sans calculabilité assurée. C'est un des paradoxes de ce type d'organisation, de ne savoir traiter que des dossiers vides. Quel pourrait être l'indicateur de performance d'une administration qui ne traiterait que les dossiers vides ? je ne sais, mais 50 % des français ont compris la situation comme moi, qui ne signalent pas leurs problèmes de santé.
49 ans d'expérience : 20 ans de maladie progressive +6 mois de dialyse + 34 ans de greffe

Nicolas Sarkozy dénonce les discriminations liées à la santé il y a 9 ans, 4 mois #37652

  • sophieirc
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 19
Quel est le risque exact de ne pas déclarer pas son état de santé à son assurance?

Nicolas Sarkozy dénonce les discriminations liées à la santé il y a 9 ans, 4 mois #37661

  • triton
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 938
le risque,d'autres l'ont rappelé dans des posts. C'est que l'assurance refuse de couvrir un problème de paiement et se retourne au contentieux contre l'emprunteur. Dans mon cas, il y avait le risque limité et calculé suivant :
-j'avais économisé les 2/3 du prix
-les prix étaient au plus bas en 2000, je pensais qu'avec l'entrée dans l'euro, l'inflation liée au changement de monnaie serait de 20%, elle fut de 100 % sur l'immobilier, bien au-delà de ce que j'avais anticipé
-ma santé ne m'avait pas posé de souci pendant 20 ans, et a continué pendant les 10 ans de cet emprunt limité en durée et en montant (50 000 €)
-je ne payais pas plus cher en remboursement qu'en loyer : 500 € de remboursement + 300€ de charges + 200 €d'impôts locaux
-c'était le seul moyen d'emprunter, en déclarant une transplantation, je n'étais pas sorti de l'auberge (il semble que les assurances ne traitent bien que les dossiers vides)

J'ai vu des gens prendre la convention aeras, et se plaindre de payer trois fois plus cher d'assurance pour une couverture pratiquement inexistante des risques. Ile en on déduit pour l'emprunt suivant qu'autant valait présenter un dossier vide. Il y a donc un sacré problème que seul Sarkozy semble avoir bien vu et dénoncé, sans pouvoir y remédier. La Halde a validé cette discrimination, parce que si elle considère que l'on ne peut discriminer, on peut tenir compte du risque, bien qu'elle se rende compte que l'on ne couvre pas le risque au-delà d'un dossier vide, ce à quoi elle essaie de remédier, en essayant d'imposer une calculabilité normée de ces cas où le dossier n'est pas vide. Elle prône donc l'extension du domaine du commerce, plutôt qu'une absence de discrimination dans ce domaine.
49 ans d'expérience : 20 ans de maladie progressive +6 mois de dialyse + 34 ans de greffe

Nicolas Sarkozy dénonce les discriminations liées à la santé il y a 9 ans, 4 mois #37673

Donc si t'es malade il faut juste faire en sorte de na pas avoir d'accident de paiement!

Nicolas Sarkozy dénonce les discriminations liées à la santé il y a 9 ans, 4 mois #37674

  • triton
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 938
l'intérêt de ce post est de provoquer des témoignages. Il est vrai que le système n'est pas fait pour nous, je vois beaucoup de gens constater cette injustice sociale avec fureur. Soit nous jouons le jeu, avec une assurance coûteuse, et une couverture minimale, soit, comme le personnage de "bienvenue à Gattaca", nous produisons le dossier net et propre que le système attend. Je me suis amusé de constater que Sarko avait la même réaction sincère et spontanée (là je parle sans faire de lèche) que nous, même si rien ne s'est passé, parce que l'on peut toucher aux symboles mais pas au grisbi.
49 ans d'expérience : 20 ans de maladie progressive +6 mois de dialyse + 34 ans de greffe

Nicolas Sarkozy dénonce les discriminations liées à la santé il y a 9 ans, 4 mois #37692

  • solon
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 381
Dernière nouvelle fraiche en ce qui concerne cette convention:

Je cite Chistine LAGARDE :

L'Etat s'est engagé à mettre 4 millions d'euros sur la table pour financer un groupe de travail qui examinera les risques actuels de décès ou de rechute de chaque pathologie.

En clair 4 millions d'euros vont être distribués à quelques oligarques de l'UMPS pour remettre un rapport bidon
La liberté est un état d'esprit,
non le fait d'être affranchi de quelque chose (Krishnamurti)

Nicolas Sarkozy dénonce les discriminations liées à la santé il y a 9 ans, 4 mois #37694

  • triton
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 938
"Les progrès de la médecine devraient également être mieux pris en compte pour calculer les primes d'assurances. «Il y a des cancers dont on guérit maintenant totalement, a rappelé Christine Lagarde sur RTL. Il ne faut pas que ces cancers soient considérés comme des risques de santé aggravés». L'Etat s'est engagé à mettre 4 millions d'euros sur la table pour financer un groupe de travail qui examinera les risques actuels de décès ou de rechute de chaque pathologie. Les assureurs se sont engagés à prendre en compte les résultats de ces études.

Enfin, la nouvelle convention prévoit une simplification des démarches : un malade ne devra plus remplir qu'un seul questionnaire auprès de son médecin traitant et des effectuer les examens requis. Cet unique questionnaire «lui servira de passeport pour contacter toutes les compagnies d'assurances» selon Christine Lagarde. "

Il ne s'agit que de vérifier la faisabilité d'une calculabilité de l'espérance de vie des aspirants contractants, sans doute en faisant appel à des consultants. c'est en droite ligne ce que préconisait la halde, une extension du domaine de l'assurabilité. J'aimerais savoir qui sera dans les groupes de travail, pour lesquels on prévoit un tel budget. Ne serait-ce pas aux assurances plutôt qu'à l'Etat de financer une extension du marché ?
49 ans d'expérience : 20 ans de maladie progressive +6 mois de dialyse + 34 ans de greffe
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.23 secondes