Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Bienvenue, Invité

Pratique de la moto et insufisance rénale sévère
(1 visualisation(s)) (1) Invité
  • Page:
  • 1

SUJET: Pratique de la moto et insufisance rénale sévère

Pratique de la moto et insufisance rénale sévère il y a 6 ans, 5 mois #42079

  • laurent29
  • Hors ligne
  • Glomérule junior
  • Message: 53
Bonjour

La moto au long court est vraiment ma passion... je devais m'en acheter un autre prochainement mais je ne sais pas maintenant ce qu'il est raisonnable de faire.

mes incertitudes

- je ne sais pas si mon état de santé vas se maintenir comme maintenant ou si ça vas continuer a se dégrader ni a quel vitesse. logiquement je vais etre de plus en plus fatigué; donc est ce que je vais encore rouler autant

- J'ai un peu d'argent en réserve mais si mon état de fatigue se détériore encore plus, je peux etre mis en arret maladies longue durée pour une période indéterminée donc forcement mon salaire finira par disparaitre rapidement...

mes certitudes

- je veux vivre et non survivre...

alors est envisageable de continuer a rouler 15.000 km par an pour le plaisir?
dois faire une croix sur mon nouvel achat par mesure de précaution?


merci de votre attention et de vos conseils
Dernière édition: il y a 6 ans, 5 mois par laurent29.

Re: Pratique de la moto et insufisance rénale sévère il y a 6 ans, 5 mois #42085

  • gloubi
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 157
Bonjour,

Aucun souci pour la pratique de la moto, que ce soit au quotidien ou au contraire plus en balades.
Un point toutefois, en cas de dialyse, la fistule au cas où une chute briserait le mauvais bras. Ca peut se montrer plus que gênant. Mais les motards ne sommes pas les seuls à nous casser des os, donc chacun place le risque où il le souhaite.

Pour la fatigue, ça c'est propre à chacun. Au plus bas de mon IR et à quelques mois de la greffe, faire plus de 300 kms devenait une épreuve. J'ai été chercher un fazer 1000 à Quimper alors que j'habitais en banlieue parisienne, je suis rentré exténué alors que la route n'est pas longue ni particulièrement difficile.

Re: Pratique de la moto et insufisance rénale sévère il y a 6 ans, 4 mois #42335

  • steph
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 111
Bonjour,

Pas encore dialysé, mais l'échéance se rapproche.
Aussi je me demandais si je n'irais au centre de dialyse après le travail en moto pour éviter les emboutéillages ou les tranports en commun.

Utilisez vous votre moto pour aller suivre les scéances de dialyse?
Si oui comment, se passe le retour après la dilayse, sachant que je n'ai aucune idée de comment on se sent après une scéance?

Merci pour votre retour.

Re: Pratique de la moto et insufisance rénale sévère il y a 6 ans, 4 mois #42338

  • Galateee
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Patiente (im)patiente. Un poil impertinente !
  • Message: 1560
Il faut voir comment se passent les dialyses.. Ca dépend de chacun. Ca ne me semble pas très raisonnable quand même..
Le blog d'une patiente (im)patiente. Un poil impertinente !
www.patienteimpatiente.fr

Re: Pratique de la moto et insufisance rénale sévère il y a 6 ans, 4 mois #42339

  • tomcat
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 36
Je pense qu'il vaut mieu jouer la prudence ,il y a quelques années j'ais été ambulancier durant 3 ans,des patiens sortant de dialyse j'en ai vu ...
Certain nickel tous les jours , et d'autre bien un jour et trés fatigué le suivant
et même dans certain cas les transporter soit sur le brancard soit en chaise porteur.il vaut mieu faire attention car tu peut aller en dialyse en pétant la forme,et resortir sur les rotules,ce n'est pas une généralité mais prudence quand
même.

Bon courage
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.18 secondes