Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Don d’organes et greffes en France

Comment sont répartis les organes ?

Mis à jour le mardi, 29 mai 2012 10:18 - Écrit par Yvanie le jeudi, 02 juillet 2009 10:27

La première égalité, c'est l'équité.
Victor Hugo, extrait de " Les Misérables "

Commençons par un fait, largement évoqué dans ces pages : il y a plus de candidats en attente de greffe que d'organes disponibles.

C'est cette situation de pénurie qui a conduit à la création d'une liste d'attente sur laquelle sont inscrits les candidats à la greffe, et à élaborer des règles de répartition et d'attribution des organes prélevés sur des donneurs décédés.

En France, en ce qui concerne le rein, il y a eu en 2007 plus de trois fois plus de malades à greffer (10 586) que de transplantations réalisées au cours de l’année (2 911) et les durées d'attente dépassent couramment plusieurs années.

La durée médiane nationale d’attente (temps au bout duquel la moitié des patients inscrits on pu être greffés) est de 18.4 mois, mais est très variable selon l’équipe (environ 5 mois au CHU de Poitier contre 46 mois à l’Hôpital Tenon à Paris)…

Or, lorsqu'un organe est transplanté, un autre malade n'en bénéficie pas, au détriment de sa qualité de vie, de sa santé, voire de sa vie.

Si les objectifs de justice et d'équité sont difficiles à atteindre en matière de santé (la maladie elle-même est injuste !), ils deviennent presque utopiques lorsqu'il s'agit de transplantation... Les infos suivantes viendront peut être éclairer la réflexion de chacun sur un sujet complexe et polémique.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.