Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
L'insuffisance rénale

Médicaments, observance et pharmacovigilance

Mis à jour le lundi, 29 janvier 2018 02:35 - Écrit par Yvanie le lundi, 28 février 2011 07:31

Comment améliorer la sécurité de prise des médicaments

Il existe de nombreux moyens d’améliorer l’observance, et donc de réduire les risques liés à la prise de médicaments :

  • bien se faire expliquer par le néphrologue et/ou le médecin traitant l’utilité de tel ou tel produit. Ceci peut être complété par le pharmacien dont le rôle est de s’assurer que le patient prend ses médicaments à bon escient

alt

 

 

  • se documenter avec des sources validées (par exemple Vidal, Doctissimo, Renaloo, etc.) si vous cherchez des précisions sur l’utilité, le mode d’action, les effets indésirables, etc.
  • utiliser avec prudence les blogs et chats, car si l’entraide entre patients est précieuse, l’expérience de l’un n’est pas forcément applicable à l’autre

alt

  • être attentif à des symptômes inhabituels et être capable de les associer à une prise anormale de ses médicaments : oubli, doublon, décalage d’horaire, etc.
  • demander régulièrement au médecin traitant de revoir la liste des médicaments prescrits ; il est important que la liste, déjà longue pour les malades rénaux, ne soient pas "encombrée" par des médicaments qui n’ont plus lieu d’être prescrits
  • bien informer votre pharmacien afin qu’il vous aide si des complications se présentent, par exemple des génériques dont la forme galénique est différente du produit que vous preniez précédemment
  • vous faire aider par vos proches si la prise des médicaments est fastidieuse et nécessite une organisation particulière : piluliers, aide à la prise, surveillance du stock de médicaments, etc.

 

 

1 commentaire
 
0 # malou441 - Le 25 août 2020 à 04h13
Depuis ma greffe un médicament a plusieurs effets indésirables. Comme ces effets sont prévus sur la notice j'en ai rendu compte en consultation. J'ai aussi dit au médecin que lorsque je prenais le générique de la marque X je n'avais aucun problème. Il m'a répondu c'est dans votre tête.Et je dois continuer à vivre avec mes problèmes. Mais lorsque l'on a en plus un syndrome frontal il est très difficile d'être pris au sérieux.
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.