Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
L'insuffisance rénale

Prévenir l’aggravation ou les complications des maladies rénales

Mis à jour le lundi, 14 février 2011 12:51 - Écrit par Yvanie le dimanche, 06 février 2011 07:56

Prévenir l’aggravation ou les complications des maladies rénales

Par le Docteur François Kuentz, comité médical de Renaloo

altEst-il possible, à son propre niveau, de prévenir l’évolution ou l’aggravation de la maladie rénale dont on est atteint ?

Tout d’abord, avant de prévenir l’aggravation ou les complications d’une maladie rénale, il faut savoir qu’on en a une. En effet, une personne sur 3 apprend qu’elle va devoir dialyser ou avoir besoin d’une greffe au dernier moment, sans avoir su auparavant qu’elle était atteinte d’une maladie des reins.

Il est possible de dépister ces maladies.

 altCe dépistage doit cibler plus particulièrement les personnes « à risque », et notamment, les malades atteints de diabète, d’hypertension artérielle, ainsi que les seniors de plus de 65 ans et les personnes ayant dans leur famille des cas d’insuffisance rénale.

Lorsqu’une maladie rénale est dépistée, quel que soit son stade, une prise en charge médicale adéquate permet d’en ralentir ou d’en stopper l’évolution et diminue les risques d’évolution vers l’insuffisance rénale chronique et d’accidents cardiovasculaires.
Ceci passe par une bonne prise en charge des pathologies qui la favorisent (notamment l’hypertension artérielle, le diabète, …) et par le bon usage des médicaments connus pour leur toxicité rénale (par exemple les anti-inflammatoires non stéroïdiens et le lithium) ainsi que des produits de contraste iodés, utilisés en imagerie médicale, qui peuvent aussi être néfastes pour les reins des patients vulnérables.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.