Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Ce que nous voulons : le plaidoyer de Renaloo

Mis à jour le lundi, 27 février 2017 12:15 - Écrit par Renaloo le dimanche, 26 février 2017 11:52

Réformer les financements pour améliorer la qualité des soins et garantir la pérennité de leur prise en charge

Les conditions actuelles de financement de la dialyse - notamment la rentabilité importante de l’hémodialyse en centre – peuvent inciter à la privilégier par rapport aux traitements plus efficients ou préférables pour les patient-e-s, entrainant des pertes de chances importantes, médicales et humaines.

En termes de santé publique, elles conduisent la solidarité nationale à consacrer des budgets considérables au financement de mauvaises pratiques et à la réalisation de soins non nécessaires ou insuffisants.

Une réforme des modalités de financement, fondée sur une incitation à des pratiques privilégiant la qualité des soins et des parcours des patients, est devenue nécessaire. Elle doit être réfléchie, argumentée, efficace, dans l’intérêt des patient-e-s mais aussi de la néphrologie dans son ensemble.

Nous exigeons avant tout la qualité, la sécurité, l’humanité des soins.
Dans un contexte de maitrise des dépenses, une meilleure répartition des ressources, accompagnant l’amélioration des pratiques, est devenue indispensable.

Deux grands types de financements sont envisageables : 

  • Le paiement au parcours : pour chaque patient, en fonction de ses caractéristiques et des objectifs de performance définis, un tarif est versé à un tiers qui rémunère ensuite l’offreur de soins (dont la qualité des prestations est vérifiée, conduisant à ce qu’une partie de sa rémunération soit basée sur un dispositif de bonus / malus).
  • Le paiement pour le suivi d'une cohorte, sous la forme d’une capitation rémunérant la continuité des soins, modulée par le risque, qui fonctionne mieux quand le payeur n'a qu'un seul interlocuteur offreur de soins.

> Les propositions de la plateforme Renaloo pour l'élection présidentielle de 2017 sur les financements

> Le rapport 2015 de la cour des comptes sur la dialyse et son financement

> L'avis paru en 2016 du Haut Conseil pour l'Avenir de l'Assurance Maladie

> L'article de Mediapart paru fin 2016 "l'absurde rente de la dialyse"