De nouvelles possibilités de greffes à partir d’un donneur vivant

De nouvelles possibilités de greffes à partir d’un donneur vivant

La greffe ABO-incompatible

On a longtemps considéré que les transplantations rénales n’étaient possibles que lorsque les groupes sanguins ABO du donneur et du receveur étaient compatibles (comme pour les transfusions sanguines).

Il existe désormais des traitements qui rendent possibles des greffes « ABO-incompatibles ». Ces greffes nécessitent une préparation du receveur en amont de la greffe, qui doit donc être programmée, elles sont donc à l’heure actuelle réservées aux greffes à partir de donneurs vivants.

Malgré des traitements plus lourds pour le receveur, les résultats de ces greffes en Europe sont comparables à celles réalisées dans le cadre de la compatibilité ABO(1).

Sources

  1. Opelz, Transplantation 2015;99: 400–404