Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo
Vos témoignages

Florence : la DP m'a permis d'attendre sereinement la greffe

Mis à jour le dimanche, 10 octobre 2010 08:34 - Écrit par Yvanie le mardi, 02 février 2010 11:52

Florence : la DP m'a permis d'attendre sereinement la greffe

Depuis des années je souffrais d’une insuffisance rénale dont on ne connaît pas l’origine.

Mes reins se sont sclérosés petit à petit et fonctionnaient de moins en moins.

Il a fallu donc agir, d’abord en dialyse puis inscrite sur la liste d’attente pour une greffe.

Avant d’être dialysée, j’avais un régime très sévère avec le moins de protéines possible, ce qui n’est pas évident ! J’avais donc pas mal maigri et avais le teint jaune.

C’était en 2007. Lorsque j’ai été dialysée, j’avais 62 ans et étais assez active, même sans travailler puisque j’ai eu 3 enfants, j'avais arrêté pour les éléver.

On m’a donc bien informée sur les 2 possibilités, me démontrant bien les avantages et les inconvénients des 2 systèmes. J’avais d’abord choisi l’hémodialyse, puis j’ai bien réfléchi et ai été bien conseillée par mon médecin qui me connaissait bien et qui, compte tenu de mon genre de vie, m’a plutôt orientée vers la DP.

J’ai donc choisi cette technique et n’ai jamais regretté, car j’ai continué mes activités comme avant.

Tout s’est très bien passé, aucun régime sauf le sucre, aucune fatigue et encore moins pour le cœur. Tout est une affaire d’organisation dans les livraisons et l’emploi du temps qui est très souple. Il suffit d’être très propre et hygiènique pour éviter les éventuelles infections.

Puis j’ai été appelée pour une greffe, assez vite, pas tout à fait un an et demi après !

Elle s’est très bien passée et ma vie est transformée. Une résurrection !

 

En-dehors des médicaments très importants qu’il ne faut surtout pas oublier, je vis normalement, sans avoir eu besoin d’un psy.

 

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.