Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Les tables rondes du rein

Mis à jour le vendredi, 21 juin 2013 09:31 - Écrit par Yvanie le lundi, 18 juin 2012 06:55

Table ronde 2 : Greffe, mise en route des traitements, suivi et transferts - 19 octobre 2012

La deuxième table ronde du rein s'est déroulée le vendredi 19 octobre 2012 à l'Espace Scipion (APHP) à Paris. Elle a donné lieu à des débats passionnants.

> Télécharger la synthèse

Télécharger le diaporama "fil rouge" de la table ronde. 

Les participants se sont tout particulièrement attachés à rappeler que, la transplantation rénale étant reconnue comme le meilleur traitement de l’insuffisance rénale terminale, pour la qualité de vie et pour l’espérance de vie, elle doit devenir dans les faits le traitement de première intention.

Cette vision est encore renforcée par la dimension médico-économique : la greffe coûte au système de santé beaucoup moins cher que la dialyse, pour de meilleurs résultats…

Les propositions essentielles consistent à améliorer l’accès à la liste d’attente de greffe et à lutter contre les disparités observées face à l’inscription (grande variabilité en fonction des régions, de l’âge, du genre, du statut juridique de la structure de dialyse, etc.).

Les différents freins financiers qui limitent actuellement le recours à la greffe ont été évoqués ainsi que les mesures qui permettraient de les lever.

L’information des patients sur les différentes modalités de traitement et sur leurs efficacités comparées constitue clairement un enjeu majeur : elle doit être renforcée et améliorée, notamment en ce qui concerne la greffe à partir de donneur vivant, qui donne les meilleurs résultats et est trop peu développée en France.

Enfin, différentes propositions visant à optimiser le suivi des patients transplantés, tant au plan de l’organisation que de la satisfaction des malades, ont été formulées.
 

 

Groupe de travail (chargé de l'organisation de la table ronde)

  • Pr Maryvonne Hourmant, néphrologue, CHU de Nantes, animatrice de la table ronde
  • Yvanie Caillé, Renaloo
  • Pr Michèle Kessler, néphrologue, CHU de Nancy
  • Sylvie Pucheu, psychologue, HEGP - Paris
  • Dr Marc-Olivier Timsit, urologue, HEGP, Paris
  • Dr Malik Touam, néphrologue, AURA-Paris

Participants (en plus des membres du groupe de travail)  

  • Olga Baudelot, psychologue, Association Polykystose France
  • Christian Baudelot, sociologue, Renaloo
  • Dr Jean-Louis Bouchet, néphrologue, CTMR Saint Augustin, Bordeaux
  • Dr Marina Charbit, néphrologue, Hôpital Necker
  • Dr Sophie Cohen, Direction de la politique médicale, APHP
  • Dr Maud Dehennault, néphrologue, CHU de Lille
  • Pr Isabelle Durand-Zalesky, médecin de santé publique, Hôpital Henri Mondor, Créteil
  • Sandra Gaboriau, IDE, CHU de Nantes
  • François Grimonprez, directeur adjoint de l’ARS Pays de Loire en charge de la qualité et de l’efficience
  • Dr Christian Jacquelinet, Agence de la biomédecine
  • Marina Jamet, pharmacien, UTIP
  • Dr Anne-Gaelle Josse, néphrologue, Clinique du Pont de Chaume, Montauban
  • Dr Lise Mandart, néphrologue, Vannes
  • Pr Christophe Mariat, néphrologue, CHU de Saint-Etienne
  • Pascal Martin, Trans-forme
  • Dr Frank Martinez, néphrologue, Hôpital Necker
  • Dr Sylvie Mercier, Renaloo
  • Virginie Morris, Nantes
  • Eric Rouillat, assistant social, CHU du Kremlin Bicêtre
  • Dr Marion Roussel, pédiatre, Renaloo
  • Guy Sabatier, FNAIR
  • Dr Marie Thuong, Agence de la biomédecine
  • Dr Xavier Tillou, urologue, CHU de Caen
  • Dr Philippe Tuppin, CNAMTS
  • Dr Lydia Valdes, DGOS