Actualités

Coronavirus : Renaloo demande au Ministre de la Santé des masques médicaux pour les patients insuffisants rénaux, dialysés et transplantés

Mise à jour du 5 mai 2020 : nous avons obtenu gain de cause, 10 masques chirurgicaux par semaines seront attribués en pharmacies aux personnes "à très haut risque médical de forme grave de COVID19".

Depuis de début de la crise du Coronavirus, et pour des raisons de pénurie, les masques médicaux (chirurgicaux et FFP2) distribués en pharmacie sont réservés aux professionnels de santé. Il n'est pas possible aux personnes malades de s'en procurer, même sur prescription médicale.

Depuis peu, des masques "grand public" sont vendus dans le commerce. Cependant, leur niveau de protection (environ 70%) est plus faible que celui des masques médicaux (95% et plus).

Alors que les stocks d’Etat de masques médicaux s’améliorent et que des quantités importantes de masques médicaux sont sur le point d’être commercialisés par la grande distribution, Renaloo a demandé au Ministre de la Santé que les masques médicaux distribués en pharmacie deviennent accessibles aux patients insuffisants rénaux, dialysés et greffés.

 

> Plus que jamais, dans ces moments difficiles, Renaloo est mobilisé à vos côtés, pour vous soutenir et vous accompagner.

 Retrouvez toute l'actualité de l’épidémie pour les patients ayant une maladie rénale, dialysés ou greffés et leurs proches

 Venez échanger, partager, trouver des conseils et du soutien sur notre forum et sur notre groupe Facebook

 Pour recevoir toutes nos infos et newsletters par mail, inscrivez-vous !

 Vous souhaitez soutenir Renaloo ? Faites un don.

Courage et prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

Partagez

Plus de lecture

7 Commentaires

  • bonjour à tous
    ah merci c’est pour cela que je voulais vous contacter, on sait très bien que les masques chirurgicaux ne protègent pas les personnes fragiles où il faudrait que le masque soit obligatoire pour tous dans les lieux publiques.Ma fille greffée en 2016 est au lycée maintenant mais on ne parle pas de reprise pour l’instant mais je vais devoir retourner travailler et j’ai peur de rapporter ce virus à la maison.Je pense qu’il faudrait que les ffp2 soit aussi accessibles aux personnes vivants avec les personnes à risque.
    Merci de vous battre pour nous.

  • Bonjour, merci de votre message. “Masques médicaux” signifie masques chirurgicaux et FFP2. Attention cependant, les FFP2 sont assez pénibles à supporter sur de longues durées, ils tiennent chaud et gênent la respiration. Ils sont sans doute à réserver à des occasions spécifiques d’exposition forte mais pas trop longues…

  • Merci pour toutes vos initiatives toutes plus utiles les unes que les autres !

  • Bonjour,
    Malgré l’ordonnance ALD personne à risque, le pharmacien me dit qu’il faut payer les masques chirurgicaux, qui étaient prévus à 2 par jour et ceci pour 7 jours, renouvelable.
    Merci de m’informer, T.

  • Un grand merci de vous battre pour nous.
    Je commence à fabriquer des masques, car je nai plus confiance en notre gouvernement.
    Nos soignants de tous les domaines en ont manqué, et comme par hasard, demain il y en aura dans des grandes surfaces. Ya un problème….

    Alors merci.

  • Merci pour toutes vos initiatives et le bon travail que vous faites pour les patients!

  • Bonjour à toutes et à tous,
    Merci à Renaloo pour l’intervention auprès du Ministère concernant cette gestion calamiteuse de disponibilité de masque. En centre de dialyse il est délivré un masque à l’entrée en séance, celui-ci ne doit pas être retiré pour prendre un repas ou une collation, car nous bavons comme des cochons et ne savons nous tenir à table, alors que la distance des lits et chaises doivent être à plus de 1 mètre de distance, ce même masque cependant nous est laissé pour que nous puissions le réutiliser pour le transport de la prochaine date de soins alors qu’il a perdu toute protection et représente un véritable danger, cela n’inquiète aucun néphrologue alors que cela scandalise les infectiologues et les médecins généralistes sur l’utilisation à l’issue de 4h00 d’usage. J’espère que le coût des repas non distribué sera déduit du forfait dialyse
    Dialysé depuis 4 ans et en attente de greffe, je tenais à féliciter tous les patients pour leur courage et leur témérité et à ceux et celles qui sont seuls et isolés ne pouvant compter que sur eux mêmes.Battons nous pour les patients d’aujourd’hui et pour améliorer les conditions de vie et de soins des patients qui perdrons peut être une fonction rénale demain. Luc

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 et aujourd’hui, l’association compte plus de 6 000 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de la santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé(e) de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.