La greffe

La greffe

La transplantation rénale est le meilleur traitement pour les patients dont les reins ne fonctionnent plus et qui peuvent en bénéficier. Elle apporte à la fois la meilleure qualité de vie(1) et la meilleure espérance de vie(2).

Une transplantation rénale réussie permet le retour à une vie presque normale.

La greffe n’est cependant pas une guérison : elle nécessite un suivi médical régulier ainsi qu’un traitement immunosuppresseur, qui doit être pris de manière très rigoureuse pour éviter le rejet du greffon et qui comporte certains effets secondaires. Une bonne hygiène de vie est également nécessaire.

On greffe en général un seul rein, qui assure une fonction rénale suffisante. 

La greffe n’est pas un traitement miraculeux : le risque d’échec de greffe, bien que rare, est possible et des complications, dont certaines peuvent être sévères, peuvent survenir. Certaines maladies rénales peuvent aussi récidiver sur le greffon et l’endommager.

De nouvelles possibilités de greffes à partir d’un donneur vivant

La greffe à partir d'un donneur décédé

Pour les patients qui n’ont pas de donneur vivant dans leur entourage ou qui ne souhaitent pas recourir à cette technique, l’alternative est le recours à un greffon provenant d’un donneur décédé. En 2015, 85% environ des greffes rénales provenaient d’un donneur décédé.

Partagez

Right Menu Icon