Actualités

Didier Houssin remplace William Dab : Un nouveau DGS très attendu

12 avril 2005, Le Quotidien du Médecin

C’est finalement le Pr Didier Houssin, 55 ans, directeur de la politique médicale de l’AP-HP, qui prend la tête de la Direction générale de la santé, où il succède au Pr William Dab, démissionnaire pour raisons personnelles. Sa nomination survient après une attente qui s’est prolongée pendant six semaines, alors que les agences de sécurité sanitaire connaissent elles aussi des inter-règnes problématiques.

Le nom de Didier Houssin reste surtout lié à celui de l’Etablissement français des greffes (EfG). Le chef du service de chirurgie de l’hôpital Cochin à Paris et vice-président du conseil scientifique de l’université Paris V-René-Descartes a en effet dirigé l’EFG de 1994, année où il y fut nommé par Simone Veil et Philippe Douste-Blazy, jusqu’à 2003. Après des débuts difficiles à l’EFG, ce chirurgien connu jusqu’alors pour ses succès dans la transplantation hépatique chez l’enfant, avait rempli l’objectif sanitaire qui lui avait été fixé, en faisant passer le nombre des prélèvements de 15 à 20 par million d’habitants.

Climat de confiance rétabli.
Alors que la greffe traversait une période de crise grave (affaire du sang contaminé, affaire d’Amiens, inscription en liste d’attente d’un nombre élevé de patients non résidents, trafics de priorité), le Pr Houssin réussissait à rétablir alors un climat de confiance profondément ébranlé, notamment au sein des établissements de santé, redressant puis développant les activités de prélèvement et de greffe en France.
(…)
Et William Dab lui-même d’avouer dans nos colonnes que (ses) services se trouvent bien ” dans une situation délicate “, non pas tant dans le fonctionnement de la technostructure centrale, à Paris, que dans celui des relais territoriaux, départementaux et régionaux.
Fidèle à sa réputation de serviteur intrépide de l’Etat, cédant à son goût pour les défis, le Pr Houssin va donc affronter les grands chantiers de la santé publique qui relèvent de sa nouvelle administration.
(…)

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 et aujourd’hui, l’association compte plus de 6 000 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de la santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé(e) de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.