Agenda

Enfin, un traitement pour empêcher les formes graves de Covid19 ? Un 1er anticorps monoclonal accessible en ATU de cohorte

⚠️ Mise à jour le 27/02/2021 : L’ATU vient d'être modifiée, avec la publication d'un erratum et d'une nouvelle infographie destinée aux patients.

➡️ Elle prévoit désormais que les patients recevant ce traitement devront être hospitalisés en isolement et sous surveillance durant toute la période d'excrétion virale. Cette contrainte, liée au risque d'émergence de variants en cas de mauvaise efficacité du traitement, semble peu compatible avec l'activité hospitalière en période de forte circulation virale et peu acceptable pour les patients dont l'état de santé ne le justifie pas.
➡️ A suivre l’arrivée imminente (mi-mars ?) de cocktails d'anticorps monoclonaux, dont l'efficacité pourrait être mieux démontrée et pour lesquels ce risque parait fortement diminué.

Nous l'annoncions voici quelques jours : l'anticorps bamlanivimab (laboratoire Lilly) est désormais accessible en France dans le cadre d'une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) de cohorte.

Il est réservé aux personnes à très haut risque de forme grave et de décès de Covid19. 

Même si les données manquent concernant son efficacité, l'ATU signifie que les autorités de santé estiment que l’absence d’accès immédiat entrainerait des pertes de chances pour les patients concernés. 

➡️ Les patients insuffisants rénaux sévères, dialysés et greffés du rein, sont prioritaires pour l'accès à ce médicament, qui doit être administré le plus rapidement possible après les premiers symptômes de Covid19. 

➡️ Si vous êtes dans cette situation et que vous pensez avoir des symptômes de Covid19, n'hésitez pas à vous rapprocher le plus rapidement possible de votre médecin traitant ou de votre néphrologue. 

D'autres anticorps monoclonaux, en association ou "cocktails", devraient également être prochainement disponibles, avec potentiellement une efficacité supérieure et un moindre risque d'émergence de variants. 

➡️ Pour plus d'informations, voir notre article du 17 février 2021 sur les anticorps monoclonaux

➡️ Voir l'infographie du Ministère de la Santé sur les conditions d'accès aux anticorps monoclonaux

  

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.