Actualités

Financements au forfait pour l’insuffisance rénale au stade 4 ou 5 : c’est parti !

En septembre 2018, le Président de la République annonçait la création de financements au forfait pour la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique. Une première partie de cette réforme, qui concerne pour le moment les patients insuffisants rénaux avant le stade de suppléance, est désormais opérationnelle.

Elle est applicable dès à présent dans 212 établissements de santé en France.

Le paiement au forfait vise à favoriser la qualité des soins et les mesures permettant de retarder la progression de la maladie rénale. 

Les patients concernés doivent avoir au moins 18 ans et une fonction rénale inférieure à 30% de la normale (DFG < 30 ml/min/1,73 m2), mais ni dialysés, ni transplantés, ni pris en charge par une équipe de soins palliatifs.

Les établissements s’engagent à mettre en œuvre une équipe pluri-professionnelle pour le suivi des patients, qui comprend notamment un infirmier de coordination, en charge du suivi du parcours des patients, et tout autre professionnel pouvant intervenir selon les besoins des patients.

Des conditions minimales doivent être remplies pour que les établissements touchent l'intégralité du montant annuel de la rémunération : chaque patient doit réaliser au cours de l’année au moins une consultation de néphrologue, au moins une séance avec un infirmier pour l'accompagnement à la gestion de sa pathologie et au moins une séance avec le diététicien. Aucune rémunération ne sera perçue si le patient n'a pas au moins une consultation de néphrologue durant l'année écoulée.

Le forfait doit permettre de couvrir les consultations par des médecins néphrologues, des séances avec les diététiciens, les interventions / consultations paramédicales et socio-éducatives (selon les besoins des patients : entretien avec psychologue, assistante sociale, APA ou avec un autre professionnel), des séances avec IDE pour actions d’éducation thérapeutique, la coordination du parcours des patients par une IDE dédiée.

Un recueil de données permettra de suivre la montée en charge du dispositif, de le faire évoluer et également aux établissements de situer leurs pratiques. 

Le montant annuel du forfait s’élève à :

  • 375 € pour les patients au stade 4 à 575 € au stade 5 dans le secteur public et le privé non lucratif
  • Respectivement 270 € et 370 € dans le secteur privé lucratif.

Ce forfait évoluera progressivement de manière à intégrer :

  • les différentes caractéristiques des patients, qui peuvent nécessiter des soins et / ou un accompagnement différent,
  • l’incitation à l’amélioration de la qualité et la prise en compte des résultats qui comptent pour le patient (issus de l'évaluation de son expérience)

Il constitue une première étape de la réforme des financements, les prochaines concerneront le financement de la dialyse et de la greffe. Renaloo milite de longue date pour une telle réforme des financements de l’insuffisance rénale et se réjouit de sa mise en oeuvre, même si nous restons vigilants sur son contenu.

 

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 et aujourd’hui, l’association compte plus de 6 000 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de la santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé(e) de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.