Adopter un chaton en étant greffé et non immunisé contre la toxoplasmose

Accueil Forums Technique Questions techniques Adopter un chaton en étant greffé et non immunisé contre la toxoplasmose

Mots-clés : ,

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #45489
    Terry
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 2Message(s)

    Bonjour,
    Lorsqu’on n’est pas immunisé contre la toxoplasmose, il y a un risque lorsqu’on contracte le germe de perdre le greffon.
    Le CHU m’a conseillé de ne pas prendre le risque en adoptant un chat.
    Je cherche à évaluer quels sont réellement les risques avec un chat.
    Jai été au contact de chats pendant toute mon enfance, et j’ai eu un chat quelques années avant la greffe pendant 5 ans. En 53 ans je n’ai pas attraper la toxoplasmose.
    Je vous remercie d’avance pour vos commentaires

    #45490
    Zephyr
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 1Message(s)

    Bonjour Terry,
    Je suis moi-même greffée et j’ai deux chats. Lors de ma première greffe (en pédiatrie) ma néphro m’avait également déconseillé de prendre un chat en raison de la toxoplasmose. Passée chez l’adulte pour ma deuxième transplantation, l’équipe n’a pas soulevé de contre-indication si nette (pour être précise, ma néphro des adultes m’a dit qu’elle ne demandait pas à ses patients d’abandonner leur chat et m’a donné sa bénédiction pour en adopter un en me montrant des photos du sien), seulement des précautions, indispensables, et j’ai donc eu un chat, tant désiré. Puis un autre ! (Je pense aussi que quand on est enfant on risque plus de se contaminer, car on est moins scrupuleux sur l’hygiène !)
    La transmission de la toxoplasmose par le chat est une des voies possibles, mais la principale reste la nourriture comme vous devez certainement le savoir. Néanmoins, si vous voulez un chat, il y a quelques précautions à prendre. Tous les chats ne sont pas porteurs de ce parasite et vous pouvez donc le faire tester par un vétérinaire avant de l’adopter pour en prendre un tout propre ! Si vous décidez d’en adopter un, vous pourrez le faire tester régulièrement pour voir s’il n’a pas contracté la toxo, mais avec quelques règles d’hygiène cela peut être évité. Vous devez le vermifuger régulièrement, tous les 3 mois, en prévention et cela, surtout s’il sort en extérieur, va dans la terre, chasser, etc. (les miens sortent et je les fait tester et vermifuger) Un chat d’appartement qui ne sort pas et est nourri avec croquettes/pâtée (pas de viande crue surtout) n’a quasiment aucun risque d’attraper la toxoplasmose. Le chat attrape les parasites en chassant et mangeant des petits rongeurs porteurs, plus rarement dans la terre (c’est pour cela aussi qu’en jardinant, nous devons faire attention !). Le principal risque ce n’est pas tant le chat lui-même, mais… sa litière, car ce sont avec les excréments qu’on se contamine (les parasites s’excrétant dans les selles) ; il faut donc une propreté rigoureuse : enlever les crottes tous les jours, nettoyer et désinfecter l’ensemble une à deux fois par semaine, avec des gants et en se lavant bien les mains ensuite. Le mieux même, c’est que ce soit un autre membre de votre foyer qui s’en charge ! Le petit bonheur des transplantés, un amour de chat, mais sans sa litière ! Enfin, il faut savoir que les chatons sont plus susceptibles de transmettre que les chats adultes, mais je comprendrais que vous aimeriez voir grandir votre animal. J’ai adopté mon premier chat alors qu’il avait 4 mois auprès d’une vétérinaire de confiance qui connaissait ma situation et qui l’avait donc testé, je pense que dans ce contexte il n’y a pas trop de risques.
    N’hésitez pas à en reparler avec votre néphrologue, et éventuellement avec un vétérinaire qui doit bien connaitre les modes de transmission et de prévention de la toxoplasmose chez le chat.
    Bien à vous.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par Zephyr.
    #45494
    Terry
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 2Message(s)

    Bonsoir Zephir,
    Merci beaucoup pour toutes ces informations, Que j’ai eu beaucoup de mal à obtenir de façon si Claire avant de m’inscrire sur ce forum. Merci aussi d’avoir pris le temps de les écrires.
    Je pense que je vais contacter un vétérinaire pour discuter de tout ça avec lui. Je ne savais qu’ils pouvaient proposer des chats à l’adoption.
    Bonne soirée.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.