Espérance de vie des personnes greffées et dialysées (Rapport REIN 2016)

Accueil Forums les forums de Renaloo Insuffisance Rénale Chronique au quotidien Espérance de vie des personnes greffées et dialysées (Rapport REIN 2016)

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #34810
    luc
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1616Message(s)

    Hé Bé…c’est pas très gai tout ça, il y a quand même de gros écarts par rapport à la population “générale”. 🙁
    On peut simplement se consoler en disant qu’il y a quelques dizains d’années, dialyse et greffe n’existaient même pas… 😉

    #34811
    chapichapo
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 953Message(s)

    Rien pour ceux qui comme moi, ont débuté les traitements enfant ? J’ai soulevé une fois la question de l’hémodiafiltration qui, du faible échantillon dont je dispose était un traitement toujours réservé aux personnes âgées, sans qu’on me réponde pourquoi. Faut-il y voir une injustice ?

    #34812
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1810Message(s)

    Il y a dans le rapport REIN 2016 un chapitre consacré à la pédiatrie, qui évoque le devenir des enfants ayant grandi avec une insuffisance rénale. C’est à partir de la page 313 :
    https://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/rapportrein2016.compressed.pdf

    #34814
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1810Message(s)

    Quant à l’hémodiafiltration, pas de réponse claire et une grande diversité des pratiques… http://www.renaloo.com/actualites2/les-dernieres-actualites-liste/2953-une-qualite-de-l-hemodialyse-inegale-et-souvent-insuffisante?showall=&start=4

    #34809
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1810Message(s)

    Comme chaque année, le rapport REIN 2016 consacre un chapitre à la mortalité et à la survie des patients dialysés et greffés. 

    Il propose notamment des statistiques d’espérance de vie.

    La plupart des patients arrivant jeunes au sta…

    > Lire la suite

    #34815
    triton
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1044Message(s)

    Un chiffre m’étonne : il y a eu 80 000 greffes depuis 1959, et 38 000 sont fonctionnelles, ce qui représente presque 50%. La moitié des greffes réalisées sont encore fonctionnelles. Ce qui veut dire que si l’on considère que l’on a atteint une vitesse de croisière vers 1978, date à laquelle elles ont représenté un chiffre significatif, on trouve une médiane de survie du greffon à 20 ans ?

    #34821
    marilou
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 12Message(s)

    Bonjour

    Moi je suis à 26 ans de greffe
    Mon frère a eu 2 greffes rénales une 1987 et la deuxième en 2010. Malheureusement il est décédé en novembre 2017 cancer gorge du aux médicaments immosuppresseurs. Quand on a demandé explications des médecins on nous a précisé si il y a double peine pour nous.

    #34822
    triton
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1044Message(s)

    à 20 ans, on perd 25 ans de vie avec la greffe, et 40 ans avec la dialyse : ces chiffres sont frappants

    #34824
    jeff25
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 141Message(s)

    ces chiffres sont frappant mais au moins nous pouvons continuer à vivre quelques années de plus ( parfois plus de 30 ans apres une greffe).
    je rappelle qu’il y a 50 ans , nous étions condamnés.Les techniques de dialyse et de greffe ont bien évoluées , et on peut espérer un allongement de la durée de vie dans les années qui viennent.Ces chiffres sont des moyennes

    #34825
    triton
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1044Message(s)

    Je regarde cette fameuse courbe de l esperance de vie en greffe et en dialyse selon la tranche d’âge du début de traitement. Je m interroge sur la production de ces courbes :comment a-t-on pu trouver des effectifs consistants de gens greffes depuis 40 ans pour etablir cette stat ? Si je comprends bien, il a fallu conserver des gens dialyses ou greffés depuis des décennies en éliminant les cas intermediaires des gens qui ont connu les deux traitements, cr qui conduit à eliminer une bonne partie des données. Pour la cohorte des gens de 20 ans, dont lesperance de vie serait de 39 ans, sachant quil y a peu de sujets greffés avant 78, le calcul doit reposer sur peu de gens. On peut penser que cedt une mediane de survie dans un monotraitement, et que l on a conservé la durée de vie atteinte par 50%des effectifs dune cohorte. Pour chaque tranche d’âge, on a du retenir des cohortes correspondant à des epoques différentes, dew traitements differents, qui ne sont pas si faciles à comparer. On ne connait pas la moyenne, mais il faudrait attendre la fin des temps pour la connaitre. Elle nous permettrait de connaitre l’écart type, et l’étalement de ces courbes. On ne peut non plus calculer son esperance de vie à un âge donné. A 20 ans, cette esperance de 39 ans est conditionnée par une greffe qui tienne indéfiniment, mais à 57 ans et 36 ans de greffe, je ne peux considerer quil me reste 2 ans à vivre, sauf si la courbe est à ecarttype 0, et il me faudrait pouvoir refaire le calcul, mais pour quelqu’un de mon âge, ce qui nest pas possible, car on doit disposer de peu de sujets anterieurs pour ce calcul. Ces courbes fixent un peu les idées, mais comme toute stat, elles ne peuvent etre déclinées à l individu. A 20 ans, je n’aurais pas déploré les 25 ans perdus, mais été encouragé par les 39 ans à vivre. Mais la stat ne les garantissait pas, de même, aujourdhui, il me reste peut-être plus que 2 ans à vivre, même si je semble être parvenu à la fin des temps.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 et aujourd’hui, l’association compte plus de 6 000 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de la santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé(e) de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.