favoriser le don
5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #5161
    triton
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1044Message(s)

    il faudrait que chacun puisse indiquer sur sa carte de sécurité sociale s’il est ou non favorable au don après sa mort. Ainsi, les assurés favorables pourraient bénéficier d’une greffe, et les autres pourraient mourir en accord avec leurs idées. Mais je pense que le système permettrait beaucoup de conversions….

    Nous sommes dans un système où la santé est collective, je pense que le bon taux de dons de donneurs vivants dans certaines sociétés (usa) n’est pas un signe positif, mais la marque d’une individualisation de la santé sans approche collective.

    #5163
    Galatee
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 585Message(s)

    c’est en cours…. sur la prochaine carte vitale, il y aura la mention si la personne a bien été informé pour le don d’organes, ce n’est pas a proprement dit un consentement, mais c’est deja un pas d’information.

    Il est évident qu’inscrire son opinion sur la carte n’estp as a mon avis trés judicieux…. pour des raisons évidentes de discrétion deja, et puis surtout, on peut changer d’avis a tout moment….

    Il faut surtout dire a ses proches si on est d’accord ou non…..

    #5187
    jdat
    Participant
    • Glomérule junior
    • ★★☆☆
    • 60Message(s)

    [quote=”triton”:12pbfhl5]
    Nous sommes dans un système où la santé est collective, je pense que le bon taux de dons de donneurs vivants dans certaines sociétés (usa) n’est pas un signe positif, mais la marque d’une individualisation de la santé sans approche collective.[/quote]

    Je vois pas du tout le rapprochement entre les deux points? 🙄
    D’ailleurs as tu conscience pourquoi le don vivant est aussi fréquent la bas?
    Ce n’est pas par luxe …. mais car les listes d’attente de greffe sont tellement longue.

    Et pour ton infromation aux Etats Unis le permis de conduire ( qui fait office de carte d’identité ( les gens n’ayant pas accés au permis peuvent aussi avoir une carte d’identité normale )) indique si la personne est oui ou non pour le don d’organe.

    Concernant les dons, c’est quelque chose encore trés mal compris en France et les lois sont encore toute récente.

    #5189
    triton
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1044Message(s)

    je ne sais pas si le don à partir de donneur vivant résulte d’une mentalité différente ou d’une obligation liée aux difficultés d’obtenir une greffe à partir d’un coma dépassé, au coût de la santé, mais ne pense à l’italie autrefois, où il n’y avait pas de prélèvement sur coma dépassé, les greffes s’effectuant à l’intérieur de la famille

    Il faudrait creuser cette question, mais on a le sentiment que le don d’un donneur vivant pallie le manque de greffons.

    #5193
    christiane
    Participant
    • Glomérule junior
    • ★★☆☆
    • 55Message(s)

    il est certes tres difficile de parler de don d organes surtout quand on est en bonne santé

    Je pense que de dire je suis greffé a ceux qui m ont connu dialysé il verrons que leDON est possitif

    j ai essayé de dire faites votre carte de donneur mais la notion de LIBERTE ……

    voila donner recevoir c est pas simple 😳

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.