Kystes
8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #5240
    Lisette
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 127Message(s)

    Une petite question aux polykysteux :
    Avez vous comme moi des douleurs aux reins ? Genre douleur lancinante ?
    Qu’en disent vos néphro. ?
    Malgré une échographie et une analyse d’urine rien ne détermine cette douleur qui peut-être parfois assez méchante.
    On suppose qu’il s’agirait de kystes plus petits qui s’agglutine aux gros.
    Qu’en pensez-vous ?
    Où serait-ce le fait de la dialyse : les reins travailleraient de trop ?

    LA LISETTE, perplexe 😯

    #5241
    luc
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1621Message(s)

    Mes reins ne sont pas douloureux (sauf si je fais des efforts spéciaux), malgré une dialyse qui devrait être à l’automne. Ceci dit, tout dépend de leur taille.
    Je ne crois pas que la dialyse ait quelque chose à voir avec la douleur….
    Si les reins sont anormalement gros (et douloureux), reste la nephrectomie… 🙁

    #5244
    Lisette
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 127Message(s)

    Pas de néphréctomie en vue. Mais pourquoi ces douleurs ?
    Y-a-t-il d’autres avis ?

    #5265
    Bern @rd
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 16Message(s)

    Bonjour,

    Dans mon cas, il s’agissait (bi-néphrectomie depuis) le kyste étant un milieuw clos, soit de petites hémoragies intra-kystiques qui le mettent en pression et c’est très douloureux, soit parfois de pettes infection, toujours intra-kystiques, douloureuses aussi pour la même raison. Mon frère est dans le même cas et on vient de lui enlever son 2ème rein propre, mais lui il est greffé foie et rein.
    Amicalement,

    #5309
    Lisette
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 127Message(s)

    Merci, Bern@rd, c’est ce qu’a supposé le radiologue. Comme je l’ai dit, pas de néphrectomie en vue. Mais est-ce que ces petites hémoragies intra-kystiques pourrait induire une piélo-néphrite ? (c’est bien comme ça qu’on dit ?). J’en ai déjà eu un début, assez vite juggulé par des antibiotiques. Mon médecin s’était aperçu que j’avais de la fièvre et des douleurs……dentaires ! Et je ne rigole pas, j’étais dans un état lamentable.
    Je n’ai pas de fièvre, donc pas d’inquiétude de la part des néphro. mais les douleurs sont là après un effort.
    Bises, @+
    LA LISETTE

    #5318
    Bern @rd
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 16Message(s)

    Bonjour La Lisette,

    Oui ces petites infections ou hémoragies intra-kystiques peuvent, si sous l’effet de la pression le kyste se décharge un peu, provoquer des infections urinaires ou des piélo-néphrites, assez facilement jugulées par les antibiotiques. C’est leurs fréquences qui fera éventuellement évoquer la néphrectomie.

    Bises,

    #5321
    luc
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1621Message(s)

    Je confirme…aprés une chûte , les kystes ont “suinté”, donc j’ai uriné du sang et au bout de 3 j, j’ai eu une belle pielonephrite, réglée (mais au bout de presque 1 semaine) par les antibiotiques (oflocet, que j’ai continué à prendre encore 15j)… 😕

    #5330
    yola
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 110Message(s)

    Bonsoir les jeunes 😉 ( Lisette Bernard Luc … )
    Il me reste un gros rein polykystique mais je ne ressens pas de douleur ( pour l’instant ).

    Lisette , je t’écrirai par mp , non je n’avais pas disparue mais je suis partie en vacances mi-juin et ensuite pb de PC puis Liveboix grillée par l’orage.
    Je reviens sur renaloo ce soir seulement.

    A bientôt
    😆 😆 😆

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.