L’insuffisance rénale chronique dans la Stratégie nationale de Santé

Accueil Forums les forums de Renaloo Insuffisance Rénale Chronique au quotidien L’insuffisance rénale chronique dans la Stratégie nationale de Santé

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 17)
  • Auteur
    Messages
  • #27802
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1870Message(s)

    Marisol Touraine, Ministre des Affaire sociales et de la santé, a annoncé lundi 23 septembre 2013 les grandes lignes de la Stratégie Nationale de Santé pour les dix années à venir.

    Tiers payant pour les consultations médicales, class ac…

    > Lire la suite

    #27813
    luc
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1621Message(s)

    “tarification forfaitaire” au lieu de” tarification par acte” ??
    Tout ça c’est pour faire des économies à la sécu.
    Ca veut dire qu’il y aura moins d’actes de soins….logique. :S
    Encore une dégradation du suivi en perspective…

    Vaudrait mieux qu’elle nous oublie… 😉

    #27820
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1870Message(s)

    Non, ce n’est pas du tout ce que ça veut dire B)
    Il y a pas mal de lecture à la rubrique Etats Généraux du Rein pour comprendre les enjeux…

    #27826
    Nastia
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1403Message(s)

    Pouvez-vous nous expliciter ce que signifiera ce traitement “au forfait” dans le concret?Et en quoi ce serait un progrès?

    Si le médecin reçoit un forfait, quoi qu’il fasse, pour un patient, croyez-vous vraiment qu’il sera disposé à recevoir ce patient lorsque celui-ci en aura besoin, comme aujourd’hui, alors que ces consultations en fonction des besoins ne lui rapporteront pas un centime de plus que le forfait déjà encaissé?

    Il est dommage que ce soient nos associations qui aient réclamé cette nouvelle dégradation de nos conditions de survie.

    En revanche on peut prévoir que le montant du forfait annuel sera inférieur à la somme des consultations actuelles, d’où encore des économies sur notre dos.

    #27830
    Vurtuel
    Bloqué
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 833Message(s)

    [quote=”nastia” post=41740]Pouvez-vous nous expliciter ce que signifiera ce traitement “au forfait” dans le concret?Et en quoi ce serait un progrès?

    Si le médecin reçoit un forfait, quoi qu’il fasse, pour un patient, croyez-vous vraiment qu’il sera disposé à recevoir ce patient lorsque celui-ci en aura besoin, comme aujourd’hui, alors que ces consultations en fonction des besoins ne lui rapporteront pas un centime de plus que le forfait déjà encaissé?

    Il est dommage que ce soient nos associations qui aient réclamé cette nouvelle dégradation de nos conditions de survie.

    En revanche on peut prévoir que le montant du forfait annuel sera inférieur à la somme des consultations actuelles, d’où encore des économies sur notre dos.[/quote]
    Attendez au moins la réponse avant de conclure. :silly:

    N’est-ce pas un progrès de faire des économies si la qualité ne baisse pas ? :silly:

    #27831
    luc
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1621Message(s)

    [quote=”nastia” post=41740]Pouvez-vous nous expliciter ce que signifiera ce traitement “au forfait” dans le concret?Et en quoi ce serait un progrès?

    Si le médecin reçoit un forfait, quoi qu’il fasse, pour un patient, croyez-vous vraiment qu’il sera disposé à recevoir ce patient lorsque celui-ci en aura besoin, comme aujourd’hui, alors que ces consultations en fonction des besoins ne lui rapporteront pas un centime de plus que le forfait déjà encaissé?

    Il est dommage que ce soient nos associations qui aient réclamé cette nouvelle dégradation de nos conditions de survie.

    En revanche on peut prévoir que le montant du forfait annuel sera inférieur à la somme des consultations actuelles, d’où encore des économies sur notre dos.[/quote]
    Content de voir que nous sommes d’accord sur quelque chose… 🙂
    Vurtuel
    Qui dit forfait dit certainement économies et soins comptés, donc moins bon suivi…

    #27832
    Vurtuel
    Bloqué
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 833Message(s)

    [quote=”luc” post=41745][quote=”nastia” post=41740]Pouvez-vous nous expliciter ce que signifiera ce traitement “au forfait” dans le concret?Et en quoi ce serait un progrès?

    Si le médecin reçoit un forfait, quoi qu’il fasse, pour un patient, croyez-vous vraiment qu’il sera disposé à recevoir ce patient lorsque celui-ci en aura besoin, comme aujourd’hui, alors que ces consultations en fonction des besoins ne lui rapporteront pas un centime de plus que le forfait déjà encaissé?

    Il est dommage que ce soient nos associations qui aient réclamé cette nouvelle dégradation de nos conditions de survie.

    En revanche on peut prévoir que le montant du forfait annuel sera inférieur à la somme des consultations actuelles, d’où encore des économies sur notre dos.[/quote]
    Content de voir que nous sommes d’accord sur quelque chose… 🙂
    Vurtuel
    Qui dit forfait dit certainement économies et soins comptés, donc moins bon suivi…[/quote]
    Certainement mais renaloo n’a encore rien expliqué…

    Blablater sans savoir de quoi il retourne, moi j’y arrive pas.

    #27836
    Nastia
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1403Message(s)

    Les explications ne viennent pas vite, et je doute qu’elles puissent être convaincantes…Le forfait risque de nous empêcher d’avoir accès aux soins quand nous estimerons en avoir besoin. Il suffit de voir ce qui arrive aux patients en CMU, ils ont le plus grand mal à obtenir des rendez-vous.

    Et puis il n’est pas interdit de réfléchir par soi-même au lieu d’attendre avec le cerveau sur off la communication officielle.

    Oui, Luc, sur ce point nous sommes entièrement d’accord.

    #27837
    Vurtuel
    Bloqué
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 833Message(s)

    [quote=”nastia” post=41750]Les explications ne viennent pas vite, et je doute qu’elles puissent être convaincantes…Le forfait risque de nous empêcher d’avoir accès aux soins quand nous estimerons en avoir besoin. Il suffit de voir ce qui arrive aux patients en CMU, ils ont le plus grand mal à obtenir des rendez-vous.

    Et puis il n’est pas interdit de réfléchir par soi-même au lieu d’attendre avec le cerveau sur off la communication officielle.

    Oui, Luc, sur ce point nous sommes entièrement d’accord.[/quote]
    Je suis en CMU et je n’ai aucun mal à avoir des rendez-vous…

    Je ne dis pas de mettre le cerveau sur off…
    Je dis d’attendre l’explication avant de meugler sans avoir connaissance de quoi que ce soit.
    En fait, je pense que ca permet justement de se servir de son cerveau.

    Et puis bon de là à parler de communication officielle tout cela venant de Yvanie :silly:.
    Elle est greffée donc si elle pense que ça apporte un mieux laissons la s’exprimer.

    #27838
    Nastia
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1403Message(s)

    Mais nous attendons tous avec une immense impatience de savoir quels merveilleux bienfaits ce ministère qui ne veut que notre bien veut nous apporter avec ce forfait.

    6 milliards d’économies sur la Sécurité Sociale sont prévus pour 2014, mais ça n’a bien sûr strictement aucun rapport…

    Quant à la CMU, les media ne cessent de répéter qu’on leur refuse des rendez-vous parce qu’ils ne paient pas. Mais puisque vous vous n’avez pas de problèmes, c’est qu’à l’évidence personne n’en a.

    #27840
    Vurtuel
    Bloqué
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 833Message(s)

    Tant de sarcasmes,grondements inutiles alors que l’attente (ou la recherche) de plus d’information serait tellement plus instructif et constructif.
    De toute façon que ça nous plaise ou non, il va falloir taper dans le gras.

    Dans ce cas parlons des gens sous SS “normale” qui n’arrivent pas à avoir de rendez-vous. Il y en a aussi…
    Non mais de toute façon parler de la CMU ici c’est totalement hors sujet. Aucun rapport avec un éventuel forfait ou encore avec une économie de la SS!

    #27844
    Renaloo
    Maître des clés
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1870Message(s)

    Bonjour,

    C’est très bien que ce sujet important suscite de l’intérêt !
    Je redis (cf message précédent) qu’il a été très très largement traité durant les Etats Généraux du Rein et que toutes les infos sont disponibles dans le dossier qui leur est consacré.
    Le rapport des EGR reprend notamment la totalité des travaux, des constats, des conclusions.
    Il y a de fait beaucoup de lecture, qui peuvent occuper du temps de cerveau disponible 😉

    En quelques mots et sans doute de manière un peu caricaturale :
    Depuis 2005, la France a adopté la tarification à l’activité. Ce système, qui était supposé apporter plus de transparence a montré des limites. En effet, les actes les mieux côtés deviennent plus attractifs pour les établissements qui encouragent leur pratique, pas nécessairement en lien avec leur intérêt médical… Ni avec celui des patients !

    La course à la rentabilité, qui peut se traduire soit par une optimisation de la cotation de l’acte réalisé soit par une réduction/sélection des durée des séjours les plus rentables, induit des effets pervers préjudiciable aux patients et à la qualité des soins. La logique comptable prend le dessus sur l’efficience réelle des soins.

    Dans le domaine des maladies rénales, la tarification de la dialyse est très favorable à l’HD en centre.
    Souvent, les structures préfèrent donc remplir en priorité leurs centres lourds, avant d’orienter les patients vers les UDM, avant les AutoD… C’est une des raisons des freins à l’accès aux techniques autonomes comme la DP ou l’HD à domicile, bien moins rentables. Ca contribue aussi sans doute à expliquer les retards à l’inscription sur liste d’attente de greffe. C’est un obstacle au libre choix des patients et à la qualité de l’information qui leur est délivrée sur les différentes techniques.

    Même au sein des CHU, certaines équipes de greffes disent subir des pressions de la part de leurs directions pour “ne pas vider les postes de dialyse” en faisant trop de transplantation…

    Le système actuel est donc un obstacle au parcours optimal des patients, celui qui leur permettrait de bénéficier des meilleures chances, au plan médical, et qui respecterait aussi leurs choix, y compris leurs choix de vie.

    Des modalités de financements forfaitaires, s’appuyant sur des référentiels de bonne pratique, impliquant par exemple une information complète, un examen collégial des dossiers pour proposer toutes les options possibles et souhaitables, une prise en compte des aspirations des personnes (par ex pouvoir continuer à travailler…) nous semblerait donc une excellente chose.
    A condition bien entendu de rester vigilants afin que cela ne se traduise pas par une diminution drastique des coûts qui aurait une répercussion sur la qualité des soins. Mais nous n’en sommes pas là. Le fait que l’IRC soit pathologie pilote pour expérimenter ces nouvelles modalités est un signal positif. L’objectif d’une expérimentation, c’est de montrer l’exemple, de montrer que c’est possible et surtout que c’est efficace, que ça améliore la qualité des soins. Il est d’ailleurs probable que ça aille de paire avec quelques économies de santé… On a donc des raisons d’être optimistes… Tout en restant attentifs !

    #27849
    Nastia
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1403Message(s)

    J’ai beau lire et relire, je ne vois vraiment pas en quoi cette introduction expérimentale du forfait améliorera en quoi que ce soit la vie quotidienne des dialysés et des greffés.

    Mais Vurtuel le voit sûrement maintenant, et il va nous l’expliquer.

    #27850
    luc
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1621Message(s)

    [quote=”nastia” post=41762]J’ai beau lire et relire, je ne vois vraiment pas en quoi cette introduction expérimentale du forfait améliorera en quoi que ce soit la vie quotidienne des dialysés et des greffés.

    Mais Vurtuel le voit sûrement maintenant, et il va nous l’expliquer.[/quote]
    Certainement, d’ailleurs tout cela est absolument en ligne avec l’action du gouvernement qui va vers une amélioration des soins….
    http://www.boursorama.com/actualites/secu-le-gouvernement-serre-la-vis-des-depenses-de-sante-c707292464c21d4fad7776bc92fd7678

    #27854
    Vurtuel
    Bloqué
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 833Message(s)

    Nastia =>
    Il est écrit que l’on privilégie les actes onéreux et non pas les plus efficaces pour le patient.
    Ne pas arriver à synthétiser ça sur ce qui est réellement écrit avec trois relecture (que ce soit mensonge ou non…)! C’est donc bien une avancée positive.
    Si j’ai confiance ou non à la réponse de Renaloo est un autre problème ça.

    Maintenant Renaloo a pris le temps d’écrire et d’argumenter.
    On attend un minimum la même chose de votre côté.
    C’est facile de balayer d’un revers de main avec seulement de la forme mais aucun fond.

    Luc =>
    Il n’y aucune info sur la moins bonne prise en charge dans cet article.
    On veut dépenser moins. Tant mieux !
    On DOIT dépenser moins! L’argent ne tombant pas du ciel.

    Mais quel esprit franco-français de merde :sick: impressionnant!
    Ca m’a rappelle d’une mesure que je préconisais et une intervenant disait “oui tout le monde gagnerais en pouvoir d’achat ! Mais même les riches! Alors non !”
    :woohoo: :silly:

    Pour ma part, j’attends de voir, que ça soit validé (ou non) et en application (ou non). Je ne me sens pas spécialement concerné.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 17)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.