Télétravail en dialyse
5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #35670
    fd59
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 2Message(s)

    Bonjour,

    Mon état de santé nécessitera prochainement d’être dialysé. Je suis fonctionnaire territorial, j’ai une RQTH et je souhaite pouvoir télétravailler durant les séances de dialyse.

    Ma demande a été validé par la médecine du travail, mais malgré cet accord, c’est très très compliqué de faire avancer mon dossier auprès de mon employeur…

    Quelles sont les possibilités légales d’aménagement de poste et de télétravail en dialyse dans un établissement médical ?

    merci d’avance.

    #35673
    kangol06
    Participant
    • Glomérule junior
    • ★★☆☆
    • 40Message(s)

    Bonjour,
    Pendant la séance de dialyse cela est dificile de travailler , ce traitement est fatiguant , dans la plupart des centre de dialyse il y a différents horaires qui pourrait vous convenir ex dans le centre où je dialysé il y avait un horaire qui commençait à 19h30 et se terminé à 23h30 la plupart des centres on se type d’horaire du soir.
    Le mieux c’est de travailler de chez vous.
    Cet article pourrait vous aider concernant le télétravail.

    Le télétravail pour qui ? | teletravailler.fr
    http://www.teletravailler.fr/le-teletravail/quest-ce-que-cest/le-teletravail-pour-qui

    #35675
    fd59
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 2Message(s)

    Bonjour,

    Merci pour votre retour. J’ai déjà été dialysé une première fois durant plusieurs mois sans être fatigué. Je suis resté actif: travail, sport,… ça doit dépendre de l’age, de l’état de santé général,… Dans le centre que je fréquentais, une personne travaillait durant ses séances mais c’était une indépendante.

    Mon médecin du travail s’est renseigné, le télétravail en dialyse semble préconisé mais l’aspect juridique de la chose n’est pas clair. Mon statut de fonctionnaire complique encore plus la chose.

    Dans mon cas, télétravailler pendant les séances me semble être la meilleure option, je garde la dialyse du soir en plan B.

    #35679
    pekopey
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 23Message(s)

    Bonjour,

    Je vous confirme qu’il est tout à fait possible de travailler en dialyse. Tous les autres patients ayant le casque sur la tête, je bénéficie d’un calme très acceptable. Restent quand même quelques sonneries des machines et le passage régulier des infirmières. Mais si vous avez une bonne capacité de concentration, vous pouvez insister dans cette voie.

    J’ai fait 5 ans de travail à temps plein avec dialyse le soir. C’était juste impossible à tenir pour moi, j’étais épuisée. Après une greffe et retour en dialyse 10 ans plus tard, je travaille de nouveau à temps plein mais dialyse le matin et j’en suis parfaitement heureuse. Mon rythme de vie est bien plus régulier, j’ai pu reprendre des activités sportives avec beaucoup moins de fatigue.

    Je n’ai malheureusement pas d’informations légales à vous transmettre, mais je suivrai ce fil avec attention.

    Bon courage à vous.

    #35682
    Vurtuel
    Bloqué
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 833Message(s)

    Le cas de l’indépendant est un peu particulier.
    Si il ne bosse pas il n’a pas de revenu et d’un point de vue juridique il n’y a aucune contrainte (aucune heure maximale, etc…).

    Personnellement, je “profiterais” de ce moment pour travailler sur les tâches administratives ou mandats simples si j’en ai les capacités.

    Pour les salariés aucune idée.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 et aujourd’hui, l’association compte plus de 6 000 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de la santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé(e) de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.