Actualités

Le don d’organes augmente en Espagne

Alors que l’Agence de la Biomédecine annonçait le 11 janvier dernier une diminution inquiétante de l’activité de prélèvement et de greffe en 2018, son équivalent espagnol communiquait quelques jours plus tard sur ses propres résultats, dont la tendance est à l'opposé : une croissance forte.

Leader mondial du don d’organes depuis 27 ans, l’Espagne bat son propre record, avec un total de 2243 donneurs prélevés, qui ont permis la réalisation de 5314 transplantations.

Durant les 5 dernières années, le taux de don d’organes en Espagne a augmenté de 37%, passant de 35,1 à 48 donneurs par million d’habitants (pmh) en 2018, contre 27 pmh en France et 22,3 pmh en Europe. Il s’agit de la plus importante augmentation de sa propre histoire.

3310 greffes rénales ont été réalisées au cours de l’année 2018 en Espagne, contre 3546 en France (l’Espagne compte seulement 46 millions d’habitants, contre 67 millions en France).

L'Espagne montre donc que la diminution du prélèvement n'est pas une fatalité, malgré des évolutions qui touchent toute l'Europe, et dont on ne peut que se réjouir, comme la meilleure prise en charge des accidents vasculaires cérébraux. 

Partagez

Plus de lecture

1 Commentaire

  • La raison principale des bons résultats espagnol s’explique par le taux très bas des refus de dons d’organes des familles suite à un décès.
    C’est du à une organisation très compétente et professionnelle des équipes qui s’occupent de la relation avec les familles du donneur d’organes. Des professionnels formés et préparés spécifiquement pour cette tâche. En France ,c’est une allègre amateurisme..pas de protocole, chaque service se débrouille comme il peut ! avec énormément de gâchis comme le démontre les statistiques du refus.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.