Actualités

Le Kayexalate, c’est pas bon !

Il s’agit d’un médicament capable de réduire le taux de potassium sanguin.

C’est une résine échangeuse de cations, qui, par une réaction chimique, va “transformer” les ions K+ (potassium) en Na+ (sodium)… Un moyen de lutter, par exemple, contre les excès alimentaires. Seulement voilà, ça se présente sous la forme d’une poudre à diluer dans du liquide. Le résultat est une mixture infâme, à la texture épaisse et au goût… franchement pas terrible.

 

Des astuces pour rendre les prises de ce médicament moins désagréables ?

[truc proposé par Michel]

Pour moi le principal après la prise du kayexalate, c’est de ne plus avoir ces petits grains dans la bouche et sur les dents, ce qui est extrêmement désagréable, donc je mâche tout de suite derrière la prise un quartier d’orange, ce qui change le goût et nettoie les dents en même temps. J’avoue que rien que pour pouvoir manger ce quartier d’ orange, la prise du kayexalate ne me pose plus de problème. A essayer !

[truc proposé par Valérie]

Mélanger un peu de sirop de citron avec de l’eau très fraiche puis le Kayexalate. Le goût du Kayexalate ne se sent presque plus.

[truc proposé par Baudouin]

Pour bien diluer cette poudre infernale, j’emploie de l’eau pétillante, la dilution se fait mieux et change un peu le goût.
Je serai bientôt en possession d’une recette de biscuits au kayexalate ! A bientôt !

[truc proposé par claude]

Je ne connais pas de truc pour faire passer le goût, mais j’en ai un pour le boire d’un coup avec très peu d’eau. Le truc est de le delayer dans un gobelet plastique jetable tout neuf. Le plastique est encore recouvert d’un produit alimentaire qui lui donne la propriété de ne pas se mouiller. Donc on se jette le tout d’un coup on a tout avalé il ne reste rien dans le gobelet et on a pas gaspillé d’eau pure à boire.

[truc proposé par Olek]

Mon truc à moi : je le mélange avec un liquide qui a un goût fort et de préfèrance à bulles : Coca, Limonade, Jus de fruits… Il ne faut pas beaucoup de liquide : 50cc suffit. Après il faut bien mélanger et je vous assure que ça passe beaucoup mieux.

[truc proposé par Sandrinette]

Le nez bouché les yeux fermés et hop, cul sec !!!!!!!!!!!!!!!!

[truc proposé par Pascale]

Un peu de sirop de menthe ça cache le mauvais goût.

[truc proposé par Frédéric]

J’ai appris un truc après ma greffe de la part d’un ami toujours dialysé à ce jour : le Kayexalate devient bon quand on le prend avec de la Volvic Fraise.
Bonne chance et bon courage à tous pour le test. Je précise cet ami est toujours vivant !

[truc proposé par André]

Mélangé à un yaourt, le Kayexalate passe tout seul.

Suggérez vos astuces pour avaler le Kayexalate

Partagez

Plus de lecture

1 Commentaire

  • Remplacer le kayexalate par du calcium sorbisterit(demander à votre nephro de le mettre sur l’ordonnance, s’il est ok)
    Meilleur et effet identique.
    En plus, le kayexalate est un peu salé, peu idéal….

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.