Agenda

Reprise du Covid, Nouveau vaccin, rappels tous les trois mois pour les immunodéprimés : on vous dit tout !

✅ Depuis quelques semaines, le COVID repart à la hausse.

Cette tendance se confirme sur le terrain, ces derniers jours un nombre croissant de nos adhérents, insuffisants rénaux, dialysés, greffés, ont été testés positifs. C’est évidemment une mauvaise nouvelle, puisque les risques de forme grave pour les personnes immunodéprimées persistent.

📢 Face à cette situation, la nouvelle campagne de vaccination Covid a été avancée : elle débutera le 2 octobre prochain.

Un nouveau type de rappels est proposé, adaptés aux variants qui circulent actuellement. En effet, la protection apportée par les anciennes versions du vaccin sont moins efficaces sur ces variants. Les rappels Pfizer seront disponibles à partir du 2 octobre, en pharmacie par exemple. Courant novembre, des rappels Novavax devraient aussi être proposés.

💡 Ce nouveau rappel est particulièrement recommandé pour les personnes immunodéprimées, en particulier dialysées ou transplantées, dès trois mois après leur précédente injection ou infection par le virus.

Il n’empêche pas la contamination (même s’il en limite les risques) mais il protège efficacement contre les formes graves de Covid.

Près de trois ans après l’arrivée des premiers vaccins contre le covid, on sait désormais que :

  • La vaccination est sans risque pour les personnes dialysées et greffées. 
  • En revanche, elles sont toujours parmi les plus à risque de formes graves, de séquelles, et de décès en cas de contamination, et la vaccination réduit fortement ces risque. 
  • Leur réponse à la vaccination est souvent altérée, mais la répétition des rappels, permet souvent une protection efficace. Pour certains patients transplantés, la réponse vaccinale n’est apparue qu’après la 4e ou la 5e injection…

🎯 Pour ces raisons, nous vous encourageons à prendre rapidement rendez-vous pour vous faire vacciner.

Le rappel est aussi recommandé pour les proches des personnes immunodéprimées, ainsi que pour les soignants, et pour toutes les personnes à risque (âgées de plus de 65 ans, atteintes de maladies chroniques…), avec un délai minimal de six mois après la précédente injection ou infection. Au-delà de ces recommandation, ce rappel est ouvert à tous, et gratuit.

😷 En cette période de circulation du virus, les mesures habituelles de prévention de la contamination restent toujours essentielles, en particulier le port du masque FFP2 dans les lieux publics clos, les transports, en présence de personnes potentiellement contagieuses, etc.

👩‍🔬 En cas de symptômes, ayez le réflexe de vous tester rapidement.

Les tests les plus performants sont les PCR, ils restent pris en charge à 100% pour les personnes à risque.

💊 Si le test est positif, un traitement curatif est recommandé, comme l’ont rappelé récemment la Haute Autorité de Santé et l’ANRS MIE.
Le traitement de première intention est le Paxlovid, ou le Remdesivir en cas de contre-indication au Paxlovid. Le Remdesivir n’est plus contre-indiqué pour les personnes dialysées ou en insuffisance rénale avancée.

Partagez

Plus de lecture

Partagez

Accueil Forums Cumul de la pension d’invalidité avec d’autres revenus : un cumul de peines pour les patients qui travaillent !

Partagez
  • Ce sujet contient 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par D .David, le il y a 7 mois.
Partagez
Partagez
2 réponses de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Réponses
  • #54721
    jeff25
    Participant
    • Rognon expérimenté
    • ★★★☆
    • 156Message(s)

    Je me reconnais à la lecture de cet article. En invalidité 1 ère catégorie depuis 2017,j ai continué à travailler à 100 %.depuis mars, fatigué,je décide de passer à un temps de travail de 60%.
    Première surprise, le montant que je perçois de la secu est loin de ce qui m avait été écrit fin 2022.
    J’ai découvert en insistant que mon revenu pris en compte est celui des 12 mois précédents, et ai recalculé tous les trimestre. Je travaillais 100%,donc mes revenus dépassent largement le salaire mensuel de référence. Résultat. Je me serre la ceinture. Je vais être obligé de travailler encore moins, pour que ma pension me soit versée en intégralité. Une vrai aberration

    #54738
    D .David
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 2Message(s)

    Il y a beaucoup de “souvent” : “la répétition des rappels, permet souvent une protection efficace”.
    Pourriez-vous pointer les études qui démontrent cela ? J’ai toujours du mal à comprendre en quoi entrainer le système immunitaire d’une personne dont on neutralise médicalement le système immunitaire, puisse avoir un effet “souvent efficace”.
    Comme on a entendu tout et n’importe quoi, tant dans la propagande que la désinformation, il serait bienvenu qu’une association telle que la vôtre soutienne ses affirmations par des études.

    Et je me permets de vous reprendre sur “La vaccination est sans risque pour les personnes dialysées et greffées.” qui est tout simplement faux. La formule correcte est “la vaccination ne présente pas plus de risques pour les personnes dialysées et greffées que pour la population générale”.

2 réponses de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Partagez
Partagez