Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Groupe sanguin, âge : de fortes disparités de durées d'attente de greffe rénale en 2016

Mis à jour le lundi, 30 octobre 2017 12:18 - Écrit par Renaloo le dimanche, 29 octobre 2017 01:02

Suite de notre série sur le rapport de l'Agence de la biomédecine 2016.

Les durées d'attente de greffe sont un sujet majeur pour les patients. Les régles de répartitions des greffons sont régulièrement modifiées, mais malgré tout les inégalités persistent, voire s'amplifient.

Les données qui suivent ont été établies à partir de l'ensemble des patients inscrits en France sur la liste d'attente de greffe rénale, entre 2011 et 2016.
 

Inégalités en fonction du groupe sanguin

Les patients de groupe sanguin B et O attendent beaucoup plus longtemps leurs greffes que ceux de groupe A et B. Ainsi, deux ans après leur inscription sur la liste, seulement un tiers environ des patients de groupes B et O sont greffés, contre plus de la moitié des patients de groupe sanguin A et AB. Il s'agit là d'une inégalité "biologique", contre laquelle les régles de répartition ne peuvent pas grand chose.

Inégalités en fonction de l'âge

Les durées d'attente varient fortement selon l’âge.
Les plus jeunes et les plus âgé-e-s sont greffé-e-s le plus rapidement.
Ainsi, près de 80% des patients de moins de 18 ans sont greffés deux ans après leur inscription, ce qui s'explique par la priorité dont ils bénéficient.
C’est également le cas pour la moitié des patient-e-s de plus de 66 ans (principalement parce qu'on leur attribue majoritairement des greffons provenant de donneurs âgés, dont le prélèvement est fréquent).
En revanche, deux ans après leur inscription, seulement un peu plus de la moitié des candidats de 18 à 29 ans sont greffés, tandis que les tranches d'âges de 30 à 55 ans et de 56 à 65 ans ont la probabilité de greffe la plus faible (respectivement 39% et 36%).
 
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.