Voici les articles étiquetés avec le mot clé : insuffisance rénale

Dialyse ou transplantation, ce qu’il faut savoir

Le parcours « classique » d’un malade en insuffisance rénale terminale est connu : il traverse en général une période plus ou moins longue de dialyse, puis est transplanté. Sa greffe fonctionne pendant un certain temps (en valeur médiane, actuellement autour de 13 ans pour un rein provenant d’un donneur décédé et environ 20 ans lorsque le greffon […]Lire la suite

Le Japon : quand deux conceptions de la mort s’affrontent…

Le Japon est le seul pays, parmi les grandes nations développées, qui ait attendu 1997 pour reconnaître officiellement la mort cérébrale comme fin de la vie. Le Danemark, qui a longtemps porté un regard négatif sur la mort cérébrale, critiqué par ses voisins pour son “égoïsme en matière d’organe”, l’a finalement reconnue comme mort humaine […]Lire la suite

L’IRC et la greffe en Inde : le prix des vies…

Par le Pr Vijay Kher, consultant senior en nephrologie, hôpital Indraprastha Apollo, New Dehli, IndeIntervention issue du Colloque France-Maghreb ” Quelle politique de coopération en matière de greffes pour les pays du Maghreb ? ” les 3-4 octobre 2003 à Marseille L’insuffisance rénale chronique constitue un problème croissant aujourd’hui dans les pays en voix de […]Lire la suite

La biographie de Jean Hamburger (1909 – 1992)

Jean Hamburger est né le 15 juillet 1909 à Paris. Il fait ses études secondaires au Lycée Carnot. Il s'engage vers la Médecine mais non sans tentation pour les Sciences et les Lettres, deux disciplines dans lesquelles il se retrouvera après quelques années au plus haut niveau. Après des études médicales brillantes, Jean Hamburger devient […]Lire la suite

Voyage, voyage…

Il est en général tout à fait possible, et même conseillé, de prendre des vacances et de voyager lorsqu'on est dialysé. D'ailleurs les loisirs ne sont pas le seul motif pour se déplacer, à l'heure où de nombreux dialysés ont une vie professionnelle. Les voyages d'affaires sont également une possibilité à prendre en compte. Le […]Lire la suite

Comment ne pas oublier l’heure des prises de médicaments ? (valable surtout pour les greffés !)

[truc proposé par Jérôme] J’ai bénéficié d’une transplantation cardiaque en Juillet 2003 et je peux vous livrer le truc que j’utilise pour ne pas rater les heures de prise d’anti-rejet : j’utilise tout simplement une montre bracelet électronique qui est capable de gérer plusieurs sonneries-réveil indépendantes. Cela me décharge entièrement et très efficacement de ce […]Lire la suite

Comment gagner en indépendance ?

Des astuces pour faire sans assistance ce que vous pensiez impossible… [truc proposé par Jean-Manuel] voici une méthode pour enlever sans aide infirmière l’aiguille à fistule artérielle, disposée la pointe vers la main, en sens inversé par rapport à la veine (en cas de FAV radiale). Elle peut se résumer ainsi : Pour retirer l’aiguille […]Lire la suite

Et si j’aime pas l’eau de Vichy ?

Pour lutter contre l’acidose métabolique, que ce soit avant le stade de la dialyse, pendant, ou après la greffe, on nous demande de boire des eaux minérales gazeuses riches en bicarbonate, du style Vichy Célestin. [truc proposé par Yvanie] Les eaux à bulles, j’ai horreur de ça. Et quand en plus on doit “dépenser” le […]Lire la suite

L’insuffisance rénale chronique

Qu’est-ce que l’insuffisance rénale chronique ? C’est la conséquence de l’évolution des maladies rénales. Lorsque les deux reins ne fonctionnent plus correctement, notre organisme est petit à petit empoisonné par les déchets qui ne sont plus éliminés. L’insuffisance rénale est dite chronique lorsque cette perte de fonction est progressive, et que les lésions présentes dans […]Lire la suite

Un problème de santé publique

Des chiffres qui font réfléchir… Environ 7000 malades parviennent chaque année au stade terminal d'une insuffisance rénale chronique en France. Ce nombre augmente d'environ 6 % par an. En 2010, environ 70.500 personnes de tous âges ont été ainsi traitées, environ 37.500 par dialyse et 33.000 par transplantation. Le coût d’une année d'hémodialyse, incluant médicaments […]Lire la suite

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.