Voici les articles étiquetés avec le mot clé : hémodialyse

Signification des résultats biologiques après la greffe

Les greffés sont soumis à de très réguliers examens sanguins, surtout durant les mois qui suivent directement la transplantation. Ils servent à juger de la fonction du greffon, mais aussi à évaluer divers critères qui peuvent avoir des conséquences sur la santé du greffé. La liste suivante n'est absolument pas exhaustive, n'hésitez pas à nous contacter pour toute […]Lire la suite

Envie de vacances ?

Les agences de voyage spécialisées Il s’agit d’agences “presque traditionnelles”, à ceci près qu’elles proposent des services spécifiques pour les patients dialysés. En général, elles travaillent avec quelques destinations uniquement, équipées de centres de dialyse et se chargent de l’organisation du séjour (ou de la croisière !) et du traitement, en vous guidant pour les […]Lire la suite

Voyage, voyage…

Il est en général tout à fait possible, et même conseillé, de prendre des vacances et de voyager lorsqu'on est dialysé. D'ailleurs les loisirs ne sont pas le seul motif pour se déplacer, à l'heure où de nombreux dialysés ont une vie professionnelle. Les voyages d'affaires sont également une possibilité à prendre en compte. Le […]Lire la suite

Comment gagner en indépendance ?

Des astuces pour faire sans assistance ce que vous pensiez impossible… [truc proposé par Jean-Manuel] voici une méthode pour enlever sans aide infirmière l’aiguille à fistule artérielle, disposée la pointe vers la main, en sens inversé par rapport à la veine (en cas de FAV radiale). Elle peut se résumer ainsi : Pour retirer l’aiguille […]Lire la suite

Comment passer le temps en dialyse ?

L’hémodialyse, c’est en moyenne quatre à cinq heures de traitement trois fois par semaine. Et c’est long, très long, lorsqu’on est immobilisé et contraint à attendre que “ça passe”. Il existe tout de même des moyens pour accélérer l’écoulement du temps ! [truc proposé par Olek] Une solution qui, malheureusement n’est pas à la portée […]Lire la suite

La restriction hydrique ou comment lutter contre la soif ?

Lorsque les reins ne fonctionnent plus, l’eau ne peut plus être éliminée. Elle s’accumule dans les tissus de l’organisme, provoquant des œdèmes (principalement dans les chevilles et sous les yeux) allant parfois jusqu’à l’œdème pulmonaire. L’hémodialyse corrige cette accumulation à condition que les apports entre deux séances soient modérés. Cela signifie que les dialysés doivent […]Lire la suite

La diététique en hémodialyse

Pour conserver un bon état physique en hémodialyse, il est essentiel de bien se nourrir et de conserver une alimentation variée. Cependant, il ne faut pas ignorer que certains constituants des aliments que le rein élimine lorsqu'il fonctionne normalement peuvent s'accumuler dans l'organisme et provoquer divers problèmes de santé. Certaines règles doivent donc être respectées […]Lire la suite

Quelques infos sur la dialyse péritonéale

Un grand merci à Simon et à Benoît, qui ont contribué à cette rubrique d’informations sur la dialyse péritonéale. La DP repose sur le même principe physique que l’hémodialyse, la différence essentielle se situant au niveau de la membrane d’épuration : c’est une membrane artificielle, placée dans un appareil (le dialyseur) qui assure l’épuration extra-rénale […]Lire la suite

Les différents types d’accès vasculaires pour l’hémodialyse

L'hémodialyse doit permettre à chaque séance l'épuration d'une grande quantité de sang. fin que les séances durent le moins longtemps possible, on doit être en mesure d'obtenir un débit sanguin élevé. Les veines périphériques sont de trop petit calibre pour autoriser l'obtention d'un tel débit de manière itérative. On doit pour palier à cette difficulté […]Lire la suite

L’hémodialyse

Ces pages tentent d'exposer ce qu'est l'hémodialyse, à quoi elle sert, quelles sont ses limites et comment elle se déroule.Lire la suite

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.