Actualités

Les différents types d’accès vasculaires pour l’hémodialyse

L'hémodialyse doit permettre à chaque séance l'épuration d'une grande quantité de sang.

fin que les séances durent le moins longtemps possible, on doit être en mesure d'obtenir un débit sanguin élevé. Les veines périphériques sont de trop petit calibre pour autoriser l'obtention d'un tel débit de manière itérative.

On doit pour palier à cette difficulté avoir recours à un "accès vasculaire", qui, comme son nom l'indique, devra permettre d'une manière ou d'une autre et trois fois par semaine, de pomper puis de réinjecter environ 50 à 60 litres de sang.

alt

Un tel accès est possible en plusieurs points du corps, représentés sur ce schéma :

Il existe plusieurs types d'accès vasculaires, parmi lesquels deux sont principalement utilisés en France :

Partagez

Plus de lecture

3 Commentaires

  • peut on envisager un mode de dialyse définitif par kt ? et existe t-il des patients en dialyse sous kt de plus de 2ans?

  • La dialyse sur cathéter comporte d’importants risques infectieux et est souvent moins efficace qu’une FAV, en raison de débits insuffisants… Pour cette raison et sauf si la création d’une FAV est impossible, on n’envisage pas, en France, le kt comme accès vasculaire définitif.

  • 😳 merci pour votre réponse
    je suis trés inquiéte qui prend la décision si oui ou non on peut encore faire une fav? les conditions pour cette fav est ,il faut le préciser trés difficile (34 ans de dialyse) les fémorales bouchées ,les bras on en parle plus …alors que faire attendre le DEPART?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.