Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Article du New York Times : la dialyse est-elle toujours la meilleure solution pour les patients âgés ?

Mis à jour le dimanche, 17 février 2019 10:07 - Écrit par Renaloo le dimanche, 17 février 2019 04:48

Un article publié le 15 février 2019 dans le New York Times s’interroge sur le large recours à la dialyse pour les patients âgés aux USA.

S’appuyant sur plusieurs témoignages de patients et de proches, le journal revient sur le fardeau que peut représenter la dialyse pour les personnes très âgées : des traitements pénibles, des déplacements fréquents, beaucoup de fatigue, un état général dégradé, et une espérance de vie qui reste limitée.

Le traitement palliatif conservateur consiste à éviter le recours à la dialyse, ou à l’arrêter progressivement si elle a déjà commencé, tout en assurant le maintien au maximum de la fonction rénale restante et un confort optimal : accompagnement, traitement des symptômes, prise en charge de la douleur, soins palliatifs, soutien psychologique.

Des études récentes montrent qu’au-delà de 75 ans, la dialyse ne permet pas forcément de vivre plus longtemps que le traitement palliatif conservateur, en particulier pour les patients ayant plusieurs problèmes de santé. Le New York Times rappelle en outre que la survie n’est pas le seul critère de choix des patients, la qualité de vie est également très importante. Encore faut-il qu'ils aient le choix.

Un travail de recherche récent a montré que la plupart des patients âgés dialysés aux USA ne se souviennent pas qu’on leur ait proposé une alternative à la dialyse, qui leur est souvent présentée comme la seule option possible « pour rester en vie ».

Du côté des néphrologues, des craintes sont évoquées sur la capacité des patients à faire le choix du traitement conservateur ainsi que sur le risque qu’il conduise à une forme d’abandon des patients, associé à un défaut de soins. Les incitations financières fortes en faveur de la dialyse sont également évoquées, alors que le traitement conservateur reste très peu rémunéré.

Aux USA, Plus de 40% des patients de plus de 85 ans dont les reins cessent de fonctionner sont ainsi orientés vers la dialyse. D’autres pays ont des pratiques différentes : ces taux sont respectivement de moins de 7% au Canada et de moins de 5% en Australie et en Nouvelle Zélande.

En France*, plus de 12% (5.700 en 2016) de l'ensemble des patients dialysés et plus d’un patient sur 10 qui démarre la dialyse a plus de 85 ans (1.190 sur 11.029 en 2016).

* Source : Rapport REIN 2016

1 commentaire
 
0 # triton - Le 26 février 2019 à 09h32
Il n'est pas evident de prolonger la vie des reins, peut-être avec un regime, des médicaments soulageant les symptômes mais c'est une manière de dire quil y a une limite à la mise en dialyse, apres 75 ans.
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.