Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Que conseiller à celles et ceux qui vivent avec une personne fragile, dialysée ou greffée et qui ont peur de lui transmettre le virus ?

Mis à jour le mercredi, 18 mars 2020 08:29 - Écrit par Renaloo le lundi, 16 mars 2020 08:01

S’il est désormais bien établi que les « fragiles » doivent rester chez eux*, les choses sont moins claires pour les personnes qui partagent leurs vies et qui n’ont pas forcément la possibilité de se confiner de la même manière, en particulier lorqu’ils / elles travaillent.

Rester chez soi pour se protéger perd une bonne partie de son intérêt si on est potentiellement exposé au virus par ses proches, contraints de poursuivre leur activité professionnelle dans le monde extérieur.

Vous êtes très nombreux à nous solliciter pour des conseils ou des solutions. Pour le moment cette situation de « mise en danger » des personnes fragiles n’est pas prise en compte par les pouvoirs publics.

Tant qu’aucun dispositif spécifique ne sera prévu, les options sont les suivantes :

1. Prendre le maximum de précautions : faire chambre à part (quand c’est possible), prendre les repas séparément, porter un masque (lorsqu’on en a), respecter à la maison les distances de sécurité (1 m entre les personnes), une hygiène parfaite (désinfection fréquente des surfaces) et tous les gestes barrière (lavage des mains, éternuer dans son coude, etc.).
Des contraintes importantes, pas toujours réalisables et dont l’efficacité ne sera de toute façon jamais garantie à 100% surtout si la situation doit durer.

2. S’éloigner, en habitant séparément pour un temps. Un choix drastique, pas toujours envisageable, et qui peut aussi être particulièrement difficile à vivre, en ces temps troublés.

3. Se confiner de la même manière que votre proche, à ses côtés :

- En passant au télétravail : cette solution est de toute façon recommandée pour tous les travailleurs mais malheureusement pas toujours envisageable.

- En obtenant un arrêt de travail (demandez conseil au néphrologue de votre proche, à votre médecin traitant, ou à tout autre médecin qui comprendra votre situation) dont l’objectif sera de protéger votre proche.

N'hésitez pas à nous faire part de vos expériences, qui pourront aider les autres. 

Courage et prenez soin de vous et de ceux que vous aimez !

 

* Conformément au rapport du HCSP et aux décisions gouvernementales.

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.