Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

La barre des 100 patients greffés du rein atteints de COVID-19 en France a été franchie ce jour

Mis à jour le mercredi, 25 mars 2020 03:22 - Écrit par Renaloo le mercredi, 25 mars 2020 03:06

A ce jour, 25 mars 2020, les équipes françaises de greffe rénale rapportent que le nombre de patients transplantés rénaux atteints de COVID-19 (maladie à coronarovirus) s’élève à une centaine sur l'ensemble du territoire.

Selon ces premières informations, encore très préliminaires et qui devront être confirmées, les patients greffés ne semblent pas pour le moment avoir une maladie très différente de celle qui affecte l'ensemble de la population française, ni en fréquence, ni en gravité.

Le facteur principal de gravité reste l'âge, même si d'autres éléments peuvent compter.

L’évolution de la maladie étant souvent assez lente, jusqu'à plusieurs semaines, il est encore trop tôt pour avoir une idée précise de la survenue des formes graves chez ces patients et de leur devenir. Quelques décès sont à déplorer, mais là aussi il est trop tôt pour les interpréter.

Comme dans la population générale, le nombre de patients greffés contaminés augmente de façon importante de jour en jour.

Certaines régions (Est, Ile de France) sont pour le moment beaucoup plus touchées que d'autres.

Ces informations confirment la nécessité de poursuivre le confinement total pour les patients transplantés : restez chez vous et évitez tous les risques de contamination : n’allez pas dans les lieux publics, dans les magasins, évitez les contacts, etc.
Ne modifiez pas vos traitements.

Si vous avez des symptômes (fièvre, toux, difficultés à respirer, perte du goût ou de l’odorat), contactez sans attendre votre équipe de greffe.

> Voir les conseils de Renaloo pour ne pas attraper le Coronavirus

Des données du même type concernant les patients dialysés devraient être bientôt disponibles.

On rappelle qu’en France, à ce jour, 22300 personnes ont été testées positives au virus et 1100 sont mortes à l’hôpital.

Courage et prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

2 commentaires
 
0 # melleag - Le 10 avril 2020 à 02h20
bonjour,
eh bien moi etant greffée depuis 2012 (ma 2è greffe) chu angers, je suis de la sarthe, étant donné que je suis secrétaire médicale en hospitalisation en hôpital, avec 2 unites covid ouvertes : 12 lits et 18 lits, j'ai été mise en arrêt de travail par ma néphro dès le 16.03.2020 pour un mois, car le risque est extrêmement élevé pour moi, en plus on a pas de masque. nous sommes actuellement en plein dans la vague épidémique encore plus en ce moment et l'affluence va continuer, ainsi j'ai sur conseil de ma super néphrologue, établi en ligne sur declarre.ameli. fr une demande d'arrêt de travail pour à partir du 15.04.2020, c'est la procédure désormais, car hors de question de retourner travailler dans ce contexte là, pour foutre en l'air tout le confinement drastique que je m'applique depuis le 13 mars au soir, en sortant juste pour aller au drive chercher mes courses et la pharmacie au besoin. je ne veux prendre aucune risque du tout, je me sens en sécurité en confinement chez moi, loin de l'hôpital où je travaille avec tous ces cas covid là-bas à mon étage.
 
 
0 # melleag - Le 10 avril 2020 à 02h23
par contre je ne sais pas comment cela se passe par la suite avec la CPAM après avoir ce jour établi ma demande d'arrêt de travail en ligne.
est-ce que je vais recevoir sur mon compte améli une information comme quoi c'est validé ?
je ne sais pas trop comment cela se passe.
ainsi par correction, je me suis permise d'informer ma direction de ma démarche.
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.