Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Bienvenue, Invité
  • Page:
  • 1

SUJET: La disparition des vrais médicaments en pharmacie

La disparition des vrais médicaments en pharmacie il y a 1 semaine, 6 jours #51163

  • triton
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 890
C'est un constat que je fais, que l'on est de plus en plus fréquemment en rupture de stock pour des médicaments vitaux en pharmacie. Pour un greffé, il est très important de stocker les produits, de façon à ne pas dépendre du commerce pour le court-terme. On se focalise sur le carburant en ce moment, mais cette situation est plus inquiétante par ce qu'elle révèle. Il semble que le secteur de la santé ne sera pas toujours en capacité de faire face aux demandes des patients. Est-ce la faute d'un secteur qui semble se tourner plutôt vers les produits de beauté et les poudres de perlimpinpin, que vers un vrai service de première nécessité ? Il st vraiment temps de se poser des questions.
49 ans d'expérience : 20 ans de maladie progressive +6 mois de dialyse + 34 ans de greffe
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: malou441

Re: La disparition des vrais médicaments en pharmacie il y a 1 semaine, 5 jours #51166

Je ne l'ai pas constaté chez moi. Quels médicaments seraient en rupture de stock ?
Attention modo méchant. N'hésite pas à mordre.

Re: La disparition des vrais médicaments en pharmacie il y a 1 semaine, 5 jours #51167

  • jo
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Message: 748
Régulièrement, le manque d'antirejet se fait sentir, il faut harceler les fournisseurs pour en obtenir.
D'après mon pharmacien ce serait parce que le labo a vendu le nombre de boites qu'il avait décidé de vendre en France.

On constate aussi la disparition de l'aspirine sous forme de comprimés, tu prends de la poudre dans l'eau et pis c'est tout. Je ne suis pas en restriction hydrique, ça ne me gène pas, mais si je l'étais, ça voudrait gueuler.
Né en 74 - 8 ans de dialyse - 2 greffes (1984 et 2002)

Re: La disparition des vrais médicaments en pharmacie il y a 1 semaine, 4 jours #51169

  • Galateee
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Patiente (im)patiente. Un poil impertinente !
  • Message: 1533
Triton, c'est surtout que son fournisseur n'en a plus et qu'il ne veut pas le commander chez un autre car la marge est moins grande.
Le blog d'une patiente (im)patiente. Un poil impertinente !
www.patienteimpatiente.fr

Re: La disparition des vrais médicaments en pharmacie il y a 1 semaine, 4 jours #51170

  • pekopey
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 5
Bonjour,

Je ne sais pas ce qu'il en est des antirejets et autres médicaments des greffés en général, je ne suis toujours pas greffée.
En revanche, je confirme que des médicaments spécifiques commencent à être régulièrement en manque. Je suis dialysée et ai dans mon traitement du Phosphosorb : introuvable le mois dernier , rupture de stock confirmée par mes médecins. Contact a dû être pris entre mon pharmacien et mon néphrologue traitant pour prescrire une autre molécule.

Re: La disparition des vrais médicaments en pharmacie il y a 6 jours, 1 heure #51195

  • malou441
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 3
Ici impossible de trouver une boite de SOLUPRED ORO 5 mg. Et je vais dans toutes les pharmacies l'une après l'autre. Celle qui sera capable de me délivrer le médicament emportera le pactole. Désormais ce pharmacien augmentera son chiffre d'affaires de 1300 euros par mois sans compter les produits para.

Re: La disparition des vrais médicaments en pharmacie il y a 6 jours #51196

  • triton
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 890
J'ai le même problème en banlieue !
49 ans d'expérience : 20 ans de maladie progressive +6 mois de dialyse + 34 ans de greffe
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: malou441

Re: La disparition des vrais médicaments en pharmacie il y a 5 jours, 23 heures #51197

  • malou441
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 3
Celà veut-il dire qu'à Paris on peut trouver tous les médicaments dont nous avons besoin?

Re: La disparition des vrais médicaments en pharmacie il y a 5 jours #51201

  • triton
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 890
librejugement.org/2018/11/15
Une solution, la nationalisation de certaines fabriques du médicament ?
49 ans d'expérience : 20 ans de maladie progressive +6 mois de dialyse + 34 ans de greffe

Re: La disparition des vrais médicaments en pharmacie il y a 4 jours, 6 heures #51203

  • malou441
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 3
Je suis allée aujourd'hui en consultation 2 ans à mon centre de greffe. J'ai exposé au Professeur le problème du SOLUPRED. Il m'a dit toute la journée je reçois des appels de pharmaciens pour ce problème. Si le votre est dans ce cas dites lui de remplacer le SOLUPRED par du CORTANCYL 5 mg c'est la même molécule. J'en fais donc part à ceux à qui celà pourrait servir.

Re: La disparition des vrais médicaments en pharmacie il y a 4 jours, 6 heures #51204

  • Galateee
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Patiente (im)patiente. Un poil impertinente !
  • Message: 1533
En même temps, si les néphrologues faisaient les ordonnances avec le nom de la molécule prednisone comme les recommandations le préconisent, ils n'auraient pas 50 appels par jour.

C'est le job du pharmacien de remplacer le médoc avec un traitement contenant la même molécule. Il fait des études entres autres pour ça. Ce n'est pas qu'un simple distributeur de médicaments.

Ce n'est pas ce qui manque pour la cortisone
Le blog d'une patiente (im)patiente. Un poil impertinente !
www.patienteimpatiente.fr
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.30 secondes