Agenda

Anticorps monoclonaux en prophylaxie – Ronapreve : recommandations du Ministère de la Santé et de la SFT

✅ Suite à la décision de la Haute Autorité de Santé d’autoriser le Ronapreve en prévention du Covid19 pour les personnes sévèrement immunodéprimées, le Ministère de la Santé et la Société de transplantation (SFT) se sont à leur tour exprimés.

✅ Le Ministère de la Santé a ainsi adressé ce jeudi 19 aout un “DGS-Urgent” à l’ensemble des professionnels de santé en France. 

➡️ Ce document précise notamment le rôle du professionnel de santé, notamment médecin généraliste et spécialiste :

  1. Pré-identifier la population cible au sein des patients dont il assure le suivi
  2. Informer les patients concernés par ces traitements 
  3. Participer au suivi de l’efficacité et de la tolérance du traitement (un recueil de données de suivi est prévu par la HAS)

> Voir le DGS-Urgent consacré aux anticorps monoclonaux en prophylaxie

La SFT a quant à elle adressé des recommandations à ses adhérents (médecins spécialisés en transplantation) à propos de ce traitement.

➡️ Elle considère que cet accès précoce constitue “une grande avancée” pour les patients dépourvus de réponse à la vaccination Covid, préconise un accès rapide et égalitaire au Ronapreve et invite les équipes de greffe à contacter leurs patients concernés

> Voir les recommandations de la SFT

✅ Renaloo se réjouit de la clarté de ces deux messages, qui devraient contribuer à ce que tous les patients qui ont besoin du Ronapreve puissent en bénéficier rapidement, à la fois en pré et post-exposition.

Reste que la pré-exposition concerne environ 30% des greffés rénaux, soit 12.000 personnes en France. Un nombre qui pourrait croitre fortement si la prophylaxie est élargie aux faibles répondeurs. La logistique d’administration mensuelle est relativement lourde, et nécessitera pour être efficace que des moyens lui soient très vite dédiés.

Renaloo vous apporte de l’aide et du soutien
Les informations que nous vous proposons vous sont utiles ? Vous voulez nous aider ?

SOUTENEZ-NOUS, FAITES UN DON !

Partagez

Plus de lecture

2 Commentaires

  • Merci de l’info.
    En effet c’est urgent mais il semble que peu de centres se soient mobilisés pour l’instant.
    Hésitation des équipes au niveau médical ?
    Incidence financière pour les structures pour un traitement onéreux si j’ai bien compris?
    Logistique compliquée ?
    Espérons que cela bouge plus vite et de façon égalitaire et non au petit bonheur la chance selon les centres.
    En tout cas Merci Renaloo

  • Personne ne nous contacte ni ne nous propose
    J ai eu en octobre 2020 le covid avec 3 semaines de coma intubation
    Et la 2eme covid delta avec 3 injections
    Le docteur neant

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Right Menu Icon