Actualités

Coronavirus : les conseils de Renaloo pour les personnes insuffisantes rénales, dialysées et greffées et leurs proches

Dernière mise à jour le 27 mars 2020

✅ La liste des personnes fragiles, à risque de développer une forme grave d’infection à Coronavirus, a été publiée le 13 mars par le Ministère de la santé. Les patients dialysés, greffés, et ceux qui prennent un traitement immunosuppresseur en font partie. 

Pour tenter de répondre à vos très nombreuses questions, il nous a semblé nécessaire de proposer ces conseils, inspirés des recommandations publiées dans d’autres pays, que nous faisons évoluer au fil du temps et de l'actualité. 

L’objectif est de se protéger au maximum du virus, d’éviter de l’attraper, ou à défaut de retarder au maximum la contamination.

En effet, gagner du temps, c’est éviter de surcharger notre systéme de soin dans une période où il sera probablement sous tension. C’est aussi permettre que les connaissances sur la maladie s’améliorent et que des traitements efficaces soient mis au point.  

> Téléchargez la version pdf de nos conseils

 

Appliquez toutes les précautions (mesures barrières) recommandées pour la population générale : lavage des mains, tousser ou éternuer dans son coude, usage des mouchoirs en papier, etc.

✅ Restez chez vous.

Ne prenez pas les transports en commun.

✅ Ne vous rendez plus dans les lieux publics, les foules, grandes surfaces, etc. 
Les restaurants, cafés, cinémas, etc. sont de toute façon fermés.

Évitez les activités collectives et les réunions de famille.

Si vous travaillez :

– Optez si possible pour le télétravail.

– Mise à jour du 18 mars 2020 : Si le télétravail n'est pas possible, obtenez un arrêt de travail en ligne directement via l’assurance maladie

Évitez les contacts avec les personnes extérieures.

– Évitez tout contact avec des personnes ayant des symptômes.
– On peut être contagieux sans avoir aucun symptôme.
– C'est notamment le cas pour les enfants qui semblent avoir des formes très bégnines mais très contagieuses de la maladie : évitez les contacts avec les enfants de moins de 10 ans.

✅ Si un de vos proches vivant sous le même toit que vous est contaminé, des précautions doivent être prises : port de masques, rester à une distance suffisante, hygiène parfaite du domicile avec désinfection des surfaces où le virus peut subsister pendant plusieurs jours, etc.
Il peut être utile d'envisager transitoirement un hébergement séparé.

➡️  Voir nos conseils pour les proches des personnes fragiles.

✅ N'interrompez pas vos traitements, ne modifiez pas les dosages. 
Assurez-vous de disposer d'un stock suffisant de vos médicaments habituels.

✅ Les anti-inflammatoires pourraient être un facteur d'aggravation de l'infection.
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont de toute façon contre-indiqués en cas d'insuffisance rénale. 
Ne modifiez surtout pas vos traitements par cortisone.

✅ Vos ordonnances, même périmées, permettent de renouveler vos traitements jusqu'au 31 mai 2020.

✅ Ne vous rendez pas à l’hôpital sauf si c’est strictement nécessaire, préférez les téléconsultations ou une simple conversation téléphonique avec votre médecin.

✅ Si vous devez fréquenter un lieu confiné, par exemple un centre de dialyse ou un hôpital, où vous pourriez croiser des personnes contagieuses, portez un masque et respectez une distance de sécurité d’au moins un mètre avec les autres personnes.

✅ Pensez à désinfecter (éponge + eau + javel par exemple) les objets et emballages venant de l'extérieur (courses, livraisons) : le COVID19 survit 48-72h sur le plastique et 24-48h sur le carton et l’acier. 

Les masques sont à ce jour réservés aux professionnels de santé, les personnes fragiles ne peuvent pas s'en procurer en pharmacie.
Demandez à votre médecin, à votre centre de néphrologie, de dialyse ou de greffe s'il est possible de vous en donner quelques-uns. 

➡️  Les masques sont nécessaires pour les patients dialysés pendant les séances de dialyse en établissement : voir nos conseils sur comment se protéger quand on est dialysé-e.

✅ Si vous avez des symptômes qui vous font craindre d’avoir attrapé le coronavirus (toux, fièvre, difficultés à respirer, perte du goût ou de l'odorat, etc.) contactez sans attendre votre néphrologue ou le service de néphrologie qui vous suit.

Prenez soins de vous et de vos proches.

 > Voir aussi notre dossier sur l'actualité du coronavirus

 

Renaloo vous apporte de l'aide et du soutien ? Les informations que nous vous proposons vous sont utiles ? Vous voulez nous aider ?

▶️Soutenez-nous, faites un don !

 

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 et aujourd’hui, l’association compte plus de 6 000 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de la santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé(e) de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.