Actualités

Découverte dans la reconstitution d’organes à l’intérieur du corps

18 avril 2005, Agence France Presse

Des chercheurs australiens ont annoncé lundi la mise au point d’une technique qui pourrait permettre la reconstitution d’organes à l’intérieur du corps humain et prolonger notamment la vie de patients atteints de maladies rénales.

Cette procédure, qui constitue une première mondiale selon les chercheurs, utilise une cavité abdominale comme une sorte de ” bioréacteur ” pour y faire se développer des organes ou des veines à partir de cellules issues de la moelle osseuse.

Les chercheurs de l’université du Queensland ont déjà pu créer de nouveaux tissus dans des cavités du corps de rats ou de chiens et les ont ensuite utilisés pour remplacer des tissus malades, sans risque de rejet ou d’infection.
Julie Campbell (…) a précisé que ce processus ne prenait que deux à trois semaines au terme desquelles le corps étranger, autour duquel se sont agglutinées les cellules immunitaires issues de la moelle osseuse, était retiré et les tissus récupérés.
” Le type d’organe que nous pouvons reconstituer n’est pas un rein, un coeur, ou un cerveau mais des tissus souples, tels qu’une artère, une veine, un utérus ou une vessie “, a-t-elle déclaré.
“C’est un peu comme quand un grain de sable est introduit dans une huître. L’enveloppe de cellules est comme la perle qui se forme autour du grain de sable”, a déclaré la scientifique.

Les milieux médicaux ont indiqué que cette technique offrait de nouveaux espoirs pour remplacer des vaisseaux sanguins bouchés ou endommagés et qu’elle pourrait être utile pour les personnes atteintes de maladies rénales nécessitant une dialyse.
Les vaisseaux sanguins des patients dialysés sont en effet endommagés par les aiguilles, après de longues périodes de dialyse.

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 et aujourd’hui, l’association compte plus de 6 000 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de la santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé(e) de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.