Actualités

EPO dans les forfaits de dialyse : un premier bilan rassurant

Depuis mars 2014, les EPO, médicaments permettant de corriger l’anémie liée à l’insuffisance rénale, ont été intégrées dans les forfaits de dialyse, alors qu’elles étaient auparavant remboursées séparément aux établissements.

Cette évolution avait occasionné des inquiétudes, certains redoutant une diminution des prescriptions d’EPO, visant à optimiser les profits des établissements sur les forfaits, aux dépens de la qualité des soins et de la vie des patients dialysés.

Afin d’identifier d’éventuelles dérives, Renaloo avait obtenu du Ministère de la santé qu’un dispositif de surveillance des prescriptions d’EPO et de la prise en charge de l’anémie en dialyse soit mis en place.

Les résultats des six premiers mois de surveillance montrent notamment :

  • pas de dégradation de la prise en charge de l’anémie des patients dialysés, avec notamment un pourcentage constant de patients dont les taux d’hémoglobine sont dans les cibles thérapeutiques ;
  • une augmentation modérée du recours aux EPO à action courte, nécessitant une administration plus fréquente, au détriment des EPO plus récentes à action prolongée. En hémodialyse, la plus grande fréquence des injections n’a cependant pas de conséquence pour les patients, puisqu’elles se font dans les lignes de dialyse ;
  • pas d'augmentation des transfusions sanguines en dialyse ;
  • une diminution globale des tarifs d’achat des EPO par les établissements, de l’ordre de 8%.

Même si la prudence doit rester de mise et la surveillance se poursuivre (un nouveau bilan est prévu dans un an), ces premiers résultats sont tout à fait rassurants.
Il convient de saluer la vigilance conjointe des patients et des néphrologues, qui a permis que cette évolution se déroule dans de bonnes conditions.

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.