A qui le tour ?
11 sujets de 31 à 41 (sur un total de 41)
  • Auteur
    Messages
  • #5361
    jessika
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 33Message(s)

    salut a tous !

    et bien voila une greffée de plus parmi nous depuis ce matin ma copine nathalie qui attendait depuis un an et demie a été appelée ce matin a 10h30 tout c’est très passée…le rein fonctionne bien et la diurèse est déjà abondante…
    bonne chance et bon courage pour les suivants qui attendent leur tour!!

    jessika

    #5363
    chapichapo
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 953Message(s)

    Bonne chance à ton amie !

    J’espère m’ajouter bientôt à la liste des nouveaux greffés. :p

    Luc, j’ai fait une grosse crise d’épilepsie qui nécessitait de me mettre dans un coma qui a entraîné moult complications et le rein déjà fragilisé par un rejet aigu n’a pas supporté. Ca aura duré 8 ans, pile.

    #5365
    luc
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1621Message(s)

    8 ans,…c’est déjà pas mal, la moyenne se situant autour de 10…
    Bonne chance pour le prochain!

    #5366
    pilou
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 30Message(s)

    “8 ans,….. c’est déjà pas mal, la moyenne se situant autour de 10…….”

    Quand je lis ça, ça me fait flipper à mort ???????? :shock: :shock:

    J’ai posé la question à mon néphro, et la réponse a été : ” Ca dépend et c’est au cas par cas…..”

    C’est évasif, mais je préfère entendre ce genre de phrase que de m’en remettre au statistiques! Non mais…………….!!!!!!!! :)

    #5367
    Le Huguenot
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 257Message(s)

    Pour quelle raison d’ailleurs, une greffe tient elle si peu de temps (par rapport à une vie, s’entend) ?

    Après tout, lorsque le rein fonctionne, il ne devrait pas trop y avoir de raison pour que ça s’arrête d’un coup.

    Sont ce les médicaments anti rejet qui abîment l’organisme etc ?

    Si l’on fait bien attention au régime et aux prises sans en omettre aucune, on devrait pouvoir le ménager, ce greffon.

    J’ai moi même tenu trente cinq ans environs avec trois quart de rein ; mais il est vrai que ça n’était pas une greffe.

    #5368
    chapichapo
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 953Message(s)

    Les médicaments sont néphrotoxiques.

    #5369
    lolo -73
    Participant
    • Glomérule junior
    • ★★☆☆
    • 48Message(s)

    Salut ,

    Peut être qu ‘il y a diverses raisons et critères qui rentrent en comptes , déjà on parle de greffe donc d’organes provenant de l’exterieurs qui possèdent des particularités propre à une personne deffinie , d’ou le besoin de faire des tests de compatibilité proche des 100% , il faut voir aussi la qualité du greffon prélevé peut être ????, voir aussi que la recidive de la maladie sur le greffon fait que cela ne marche pas ???? , la toxicité des immunossupresseurs ??????? et pleins d’autres encore ….., peut être que tous ces critéres rentrent en comptes , c’est vrai que ca serrait trop beau et trop facile si tous cela ne rentraient pas en comptes si tout pouvait être de type standard mais hellas se n ‘est pas le cas , tout est différent pour chacun d’entre nous .

    @+LOLO .

    #5370
    khalid
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 20Message(s)

    bonjour,
    concernant la durée de vie d’un greffon, j’avais posé la question à un ancien greffé, sa reponse m’a était d’un grand soutien au début de ma greffe, j’ai relie ce joli mail des centaines de fois…
    là, je me suis permis de vous le transmettre, éspérons qu’il vous sera utile…
    “..[b][b]En 1974, année de ma greffe de rein, un psychologue m’a fait comprendre que toutes les douleurs encourues à la suite de cette opération devraient se renouveler dix ou quinze ans plus tard.

    Je me suis dit que les progrès de la médecine, dans dix ou quinze ans, seraient tels que la greffe deviendrait de mieux en mieux supportable et que les souffrances encourues lors de l’opération seraient réduites.

    Il ne m’a pas fallu longtemps pour me rendre compte que la greffe permettait une indépendance totale et une bien meilleure qualité de vie par rapport à la dialyse. Je pouvais travailler, manger ce que je voulais, partir en vacances, bref avoir une vie que je n’avais jamais connue.

    Cette appréhension de devoir subir une nouvelle transplantation s’est estompée d’année en année et finalement, il y a 32 ans que j’ai été greffé, mon rein fonctionne toujours comme au premier jour et je n’ai jamais revu l’hôpital depuis lors.

    Donc il ne faut pas généraliser et se dire que d’autres ont un rein qui fonctionne beaucoup plus longtemps que les estimations faites, car il y a tant de facteurs qui entre en compte, que faire un pronostic sur la durée de vie d’un greffon me semble impossible, s’ il fonctionne correctement dès son transplant.

    Quand je compare la qualité de ma vie pendant ces 32 ans et celle qui aurait été celle avec des séances de dialyse, il n’y a pas à hésiter un instant.

    Courage pensez que vous êtes redevenue une personne normale ; profitez de votre nouvelle vie qui s’offre à vous, pensez que d’autres on dépassé très largement le délai imparti à la vie d’un greffon par le corps médical et dites-vous pourquoi pas moi puisqu’il y en a d’autres.

    Cordialement,[/b][/b]Claude Mélard ”

    #5372
    Le Huguenot
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 257Message(s)

    Oh que ça fait du bien des messages de ce genre ; merci infiniment : et bonne continuation, longue vie à votre greffon et vous.

    #5378
    Athena
    Participant
    • Glomérule junior
    • ★★☆☆
    • 74Message(s)

    Le Huguenot, (et les autres) je vous dis de ne pas trop vous inquièter.

    j’ai été greffée ya 12 ans, j’ai fait 2 rejets aigü qui ont pas mal abîmé mon greffon, j’ai été greffée en 1994, période où on donnait beaucoup de médicaments, j’ai toujours été hypertendue, je marche aujourd’hui avec 4 hypotenseurs, et ma greffe tient toujours !
    je suis en rejet chronique, découvert ya 2 ans, et mon greffon, je le sais, a été fortement abîmé par le néoral et l’hypertension, pourtant je ne suis pas encore en dialyse et ma greffe tient toujours.

    bon j’espère que ça vous rassure, c’était pour vous dire que malgré tout ça, ça peut encore tenir, alors de nos jours, je suis sûre que les greffes tiendront encore plus longtemps.
    la longévité d’un greffon tient aussi de la compatiblité à l’origine, puis des doses de médoc et de la tension.

    bon courage à tous 😉

    #5386
    triton
    Participant
    • Néphropathe confirmé
    • ★★★★
    • 1044Message(s)

    Khalid me fait penser à un texte du naturaliste Stephen Jay Gould : lorsque votre espérance de vie est de deux ans pour les médecins, si vous durez plus longtemps, la prévision et la courbe de survie annoncée n’a plus de sens, vous êtes dans une autre configuration, vous avez franchi un mur, et votre espérance de vie a rejoint la courbe ordinaire.

    Avant 75 il y avait 20 % de décès la première année de greffe, le cas de Khalide ressemble à celui de Marie Berry ou au mien, 25 ans de travail sans arrêts de travail, sauf grippes et gastro.

11 sujets de 31 à 41 (sur un total de 41)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.