Rejet de greffe rénale sans symptômes

Accueil Forums les forums de Renaloo Insuffisance Rénale Chronique au quotidien Rejet de greffe rénale sans symptômes

Mots-clés : 

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • #43837
    Booti
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 16Message(s)

    Bonjour,
    Je suis greffée d’un rein de donneur decedé depuis 7 ans. Toute se passe très bien, fonction stable et aucun problème. Mon médecin m’a contacté tout à l’heure pour me prévenir que des anticorps HLA ont étés détectés suite à une prise de sang. Ma fonction rénale est tout à fait stable et la créatinine n’a pas bougé de sa valeur habituelle (90 umol). Les autres marqueurs de fonction rénale son également stables. Je dois être convoquée pour une biopsie du greffon à effectuer dans les deux semaines.
    Ma question est la suivante : est-ce celà signifie un rejet ? Si oui, comment est-ce possible après 7 ans de greffe sans problème et une observance stricte du traitement ? J’ai toujours entendu dire qu’un rejet se manifeste par divers symptomes (fièvre, douleurs, augmentation de la créatinine…), mais je n’ai aucun de ces symptomes. Quel type de rejet celà peut-être ? Quels sont les traitements ?

    #44033
    zanne
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 23Message(s)

    Bonjour Booti,
    Avez-vous plus d’informations sur cet éventuel rejet ?
    C’est très perturbant d’imaginer qu’il puisse y avoir un rejet sans impact sur la créat ? Ou alors l’impact arrivera à retardement ?

    #44034
    Booti
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 16Message(s)

    A l’heure actuelle je n’ai pas plus d’informations. Le néphrologue m’a juste contacté pour me dire que des anticorps hla ont étés détectés sur la dernière prise de sang effectuée le 23 avril 2021. Depuis cette date, je n’ai aucun symptôme nouveau qui ce soit déclaré à ce jour. Une biopsie est prévue dans 10 jours, je devrais en savoir plus.

    J’ai été vaccinée récemment contre la COVID-19, peut-être il pourrait y avoir un lien… C’est la raison pour laquelle ils vont refaire des analyses sur du sange prélevé avant le vaccin pour tacher de trouver depuis quand cette réaction immunitaire existe.

    #44416
    Booti
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 16Message(s)

    Bonjour, le diagnostic est un rejet aigu humoral. Il a été décelé de manière fortuite et au bon moment grace à une prise de sang recherchant justement ces anticorps et qui est faite de manière annuelle il me semble. La créatinine n’a pas bougé mais j’ai développé beaucoup d’anticorps. Donc maintenant j’aurai un traitement à base de bolus de cortisone, puis voie orale et réduction progressive des doses. On m’a changé la ciclosporine pour dr l’advagraf. J’ai commencé aussi de l’immunoadsoption pour au moins 3 semaines à raison de 3 séances par semaine. Enfin, j’aurai des anticorps mono ou polyclinique (je sais plus) et des immunoglobulines pour finir le travail et en espérant que ce protocole de traitement soit des plus efficaces.

    Quelqu’un a t il déjà eu ce type de rejet ? Mon traitement ayant toujours été bien suivi depuis ma greffe il y a 8 ans et n’ayant changé aucune habitude, les médecins avancent le fait que le corps ce soit peut être habitué à la ciclosporine et que suite à une infection récente ou même au vaccin covidque j’ai reçu, cela aurait pu provoquer indirectement un rejet du à la sur-stimulation du système immunitaire (en effet, la vaccin a été très efficace sur moi car j’étais déjà bien couverte avec 2 doses).

    Bref, il est la et il faut le traiter.
    Je voulais savoir aussi dans quel mesure un tel rejet peut avoir un impact sur la durée de vie du greffon sachant que je n’ai eu aucune séquelle sur le fonctionnement en raison de la précocité de se détection (créât à 90).

    #44429
    riensage
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 2Message(s)

    Bonjour, j’ai moi aussi eu un rejet humoral en 2016, soit un an après ma greffe, de mémoire j’avais été traité tout d’abord par une grosse dose de cortisone, ensuite 2 semaines de plasmaphérèse (4 séances du lundi au jeudi et une injection de rituximab le vendredi) . j avais eu droit aussi a 6 mois d’antibiotique et le doublage de ma dose journalière de cellcept!
    C’était il y à 5 ans et depuis mes anticorps HLA on diminué lentement jusqu’à disparaître et je suis revenu à une dose normal de cellcept depuis l’an dernier.
    Mon greffon fonctionne tout a fait bien et je ne pense pas qu’il ai eu un gros impact sur sa durée de vie , ma créat est stable à 120 et tout ça n’est plus qu’un mauvais souvenir!
    J’espère qu’il en sera de même pour toi , il n’y a pas de raison que ça ne marche pas vu que le problème à été pris à temps!
    Bon courage

    #44433
    Lalaso
    Participant
    • Glomérule junior
    • ★★☆☆
    • 72Message(s)

    @Booti merci de ton retour d’expérience, et les autres, je n’aurai pas imaginé qu’un rejet puisse être possible avec une fonction rénale et créatinine normal..

    #44435
    Booti
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 16Message(s)

    @riensage le traitement par plasmapherese ne se passe pas de manière optimale pour ma part, mon sang coagule beaucoup, la machine sonne sans arrêt, il faut faire des manipulations spéciales, rincer le catheter etc… ça me stresse beaucoup à chaque fois… je pense systématiquement aux caillots et toutes ces choses qui peuvent arriver… et lors de la 2e séance, celle-ci à du même être interrompue à la moitié en raison des problèmes de coagulation. Mais j’imagine que c’est certainement du au début, le temps que tout s’ajuste tant au niveau des médicaments, des anticoagulants et de l’organisme. Sauriez-vous me dire combien de temps “au total” votre rejet à été traité (corticoides, plasmapherese, autres traitements) avant que vous ne repreniez votre vie d’avant ?

    Dans tous les cas je reste positive !

    #44437
    riensage
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 2Message(s)

    Bonsoir, de mémoire mes premières séances n’était pas au top non plu, je crois que c’était à cause des impuretés qui se trouvaient dans le sang, après ça allait mieux; faut dire que j’avait encore ma fistule au bras qui fonctionnait bien, je pense que ça avait bien simplifié les choses.
    Au niveau du traitement je me suis rendu au chu 2 semaines de suite, en demi journées, pour les 8 séances de plasmaphérèse et les 2 injections de rituximab. au niveau des médicaments,à par les antibiotiques et l’augmentation de ma dose d’immunosuppresseur ,je ne me rappelle pas d’autre chose, un peu plus de cortisone peu être pendant quelque temps mais c’était il y à 5 ans alors…
    A l’époque j’avait très vite repris ma vie d’avant, j’avais eu un peu d’arrêt maladie un mois peut être…
    Pour tout dire je ne pensais même plu trop a cette histoire jusqu’à ce que je tombe sur votre poste!

    #44438
    Booti
    Participant
    • Petit rein débutant
    • ★☆☆☆
    • 16Message(s)

    @riensage voilà un discours qui me rassure un peu ! En espérant que ça se passe tout aussi bien pour moi ! Pour ma part je n’ai pas envie de reprendre le travail tant que je fais la plasmapherese car j’ai vraiment cette sensation de vulnérabilité et puis le catheter me complexe beaucoup, et en plus avec la période estivale qui pointe le bout de son nez je ne sais pas pas comment je vais gérer ma vie sociale avec ce truc avec 35 degrés et un pansement qui se voit sur la moitiéde mon cou..

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 et aujourd’hui, l’association compte plus de 6 000 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de la santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé(e) de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.