Les soins de support

Les soins de support

Les soins de support comprennent l’ensemble des actions pouvant aider à mieux vivre la maladie et les traitements. Ils font aujourd’hui partie intégrante de ce qui est attendu d’une prise en charge de qualité. La réglementation prévoit que leur accès est proposé gratuitement par les établissements (services de néphrologie, dialyse, transplantation).

Le soutien psychologique

L’aide d’un-e psychologue peut être cruciale, pour passer un cap difficile ou pour un accompagnement dans la durée.
Lors de la rencontre avec le-a psychologue, il est possible d’exprimer un éventuel mal-être, une souffrance psychique, un désir de parler de la maladie avec un autre interlocuteur, les questions sur les choix de vie, sur la situation générale, les peurs, les angoisses pour soi-même et ses proches, les difficultés à accepter les traitements et leurs effets secondaires éventuels, à communiquer, les perturbations des relations familiales, de couple et des relations sociales, etc.

Le soutien social

Le rôle des assistantes sociales concerne notamment l’anticipation et la gestion de toutes les conséquences sociales des traitements de suppléances, en particulier en termes de maintien ou de retour dans l’emploi, de formation, de ressources, ainsi que les aspects liés au handicap, à la perte d’autonomie, les difficultés d’assurance, les questions liées au logement et à son adaptation, etc.

Le soutien diététique

Pour conserver un bon état physique en dialyse, il est essentiel de bien se nourrir et d’avoir une alimentation variée. Cependant, certains constituants des aliments que le rein élimine lorsqu’il fonctionne normalement peuvent s’accumuler dans l’organisme et provoquer divers problèmes de santé. Certaines règles diététiques doivent donc être adaptées en fonction des besoins nutritionnels des patients, de la qualité de la dialyse qu’ils reçoivent, de leur éventuelle fonction rénale résiduelle et de leurs résultats biologiques. Le soutien durable d’une diététicienne est donc indispensable.

D’autres possibilités de soutien, qui font partie des soins de support, existent dans certaines structures, par exemple l’ergothérapie, la méditation, l’hypnose thérapeutique, l’activité physique adaptée pendant les séances de dialyse, etc.

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.