Actualités

Le député Gérard Bapt dénonce dans une lettre ouverte à la Ministre les prises en charges très inégalitaires des patients dialysés et greffés en France

Dans sa lettre, datée de mercredi, le député PS de Haute-Garonne Gérard Bapt rappelle que la Cour des comptes avait dressé en 2015 des "constats accablants" sur l'insuffisance rénale en France.

Le député reprend les critiques formulées par la Cour des comptes, en particulier celles sur l'insuffisance de la prévention et du recours à la greffe, qui permet de se passer de dialyse. 

Il souligne également le développement insuffisant des méthodes de dialyse, moins onéreuses et "favorisant l'autonomie des patients et leurs possibilités de se maintenir dans l'emploi".

"Notre pays est l'un des derniers en Europe pour la prise en charge par dialyse à domicile, avec un taux de 5% contre 20 à 25% pour la Suède, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, etc." souligne-t-il ainsi.

Il suggère d'inscrire dans le Code de la santé publique "l'obligation" pour les professionnels de santé d'informer de manière "complète" et "objective" les patients sur toutes les modalités de traitements (types de dialyse et greffe).

Il réclame, en outre, tout comme Renaloo, la transparence du registre REIN en ouvrant l'accès aux données (nombre d'inscrits sur liste d'attente pour greffe, de dialysés à domicile…) relatives à chaque établissement prenant en charge des insuffisants rénaux.

> Voir la lettre ouverte de Gérard Bapt à Marisol Touraine 

Partagez

Plus de lecture

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 sous la forme d'un blog. Aujourd’hui, l’association compte plus de 6 400 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.