Actualités

Renaloo alerte les Fédérations hospitalières sur les difficultés rencontrées en dialyse : collations, déplacements et vacances, recours abusif aux masques du stock d’Etat

Depuis le début de la crise du Coronavirus, les patients dialysés ont rencontré de nombreuses difficultés, que nous avons dénoncées, mais qui persistent fréquemment. Face à cette inertie, Renaloo demande aux Fédérations hospitalières de proposer des solutions. 

Repas et collations en dialyse

Les pratiques des centres semblent très disparates vis-à-vis des repas et collations, malgré les recommandations de la HAS du 4 juin dernier qui précise qu’« en période de post confinement et lorsque les conditions locales le rendent possible, les centres s’organisent afin de permettre aux patients une collation en prenant les mesures nécessaires pour garantir leur sécurité ».

Selon les résultats préliminaires de l’enquête que nous menons en ce moment auprès des patients insuffisants rénaux, moins de 50% des établissements auraient rétabli la collation à ce jour, la moitié d’entre eux ayant pour l’occasion revu sa composition à la baisse.

Pour l’autre moitié des structures, les patients n’ont le plus souvent pas d’informations sur la date de rétablissement des collations et plusieurs d’entre elles ont annoncé sa suppression définitive.

Recours abusif aux masques du stock d’Etat

De nombreux témoignages de patients nous parviennent, à qui il est demandé de s’équiper de leurs propres masques de protection avant d’arriver en dialyse. 

Les masques délivrés (sur le stock d’Etat) sur prescription médicale aux patients présentant à très hauts risques de formes graves de covid-19 n’ont, rappelons-le, aucunement vocation à être utilisés lors des séances de dialyse ; à charge pour les structures de fournir des masques à l’arrivée, pendant et au sortir de chaque séance (les 300 000 masques dont Astra Zeneca a fait don à Renaloo ont été distribués aux établissements dans cet objectif).

Déplacements et vacances des patients dialysés

De très nombreux patients font face à l’impossibilité d’être accueillis en dialyse sur leurs lieux de vacances. Des refus sont opposés au motif, notamment, que le faible niveau de rotation ne permettrait pas aux établissements d’accueillir des vacanciers.

Renaloo est très préoccupé par ces constats, dont l’impact sur le moral et la santé déjà précaires des patients est considérable. 

Nous avons donc adressé ce vendredi 10 juillet un courrier aux dirigeants des Fédérations Hospitalières, qui regroupe les structures de dialyse selon leurs nature juridique, afin de les alerter et de leur demander comment elles entendent intervenir pour règler ces problèmes. 

 

 

Partagez

Plus de lecture

1 Commentaire

  • cette année pas de vacances .refus tardif donc non remboursement des avances financières engagées
    Les motifs de ne pas prendre de vacancier sont souvent fallacieux .Laisser au bon vouloir de quelque un qui se comporte comme des seigneurs tout puissant

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 et aujourd’hui, l’association compte plus de 6 000 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de la santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé(e) de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.